Accueil » Hélicoptère – brèves » La cause accidentelle confirmée dans le crash de l’hélicoptère du président iranien

La cause accidentelle confirmée dans le crash de l’hélicoptère du président iranien

Depuis maintenant 45 ans, l’Iran placé sous embargo se débrouille pour faire durer les aéronefs hérités du régime précédent. La nouvelle amitié russo-iranienne pourrait faire évoluer cette situation… © Aerobuzz.fr

L’hélicoptère Bell 212 qui transportait les officiels iraniens, dont le président, s’est écrasé dans une zone montagneuse proche de la frontière avec l’Azerbaïdjan.

Le 19 mai 2024, à l’issue d’une rencontre officielle en Azerbaïdjan, trois hélicoptères iraniens sont repartis vers Tabriz en Iran. Deux seulement sont arrivés, le troisième, qui transportait neuf personnes dont le président iranien Ebrahim Raisi et le ministre des affaires étrangères Hossein Amirabdollahian, s’est écrasé dans une zone montagneuse du nord-ouest du pays. Les conditions météo étaient très mauvaises sur le parcours avec un épais brouillard, mais on ne connait pas à l’heure actuelle les...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.