Accueil » Hélicoptère – brèves » La police espagnole teste en vol l’eVTOL EHang EH216

La police espagnole teste en vol l’eVTOL EHang EH216

L'eVTOL EH216 aux couleurs de la police espagnole a été présenté au public en octobre 2021 à l'aérodrome Cuatro Vientos de Madrid. © EHang

La police espagnole a débuté la campagne d'évaluation en vol de l'eVTOL chinois EH216 le 15 décembre 2022. La police ambitionne d'utiliser l'aéronef électrique à décollage et atterrissage vertical de EHang pour des missions de secours et de sécurité publique.

En octobre 2021, la police nationale espagnole et le groupe chinois EHang ont signé un accord de coopération pour explorer la possibilité d’utiliser l’eVTOL EH216 dans le cadre des missions des forces de l’ordre en Espagne.

Une nouvelle phase a débuté le 15 décembre 2022 avec le premier test d’évaluation en vol de l’eVTOL, depuis l’académie de police d’Avila, située au Nord-Ouest de Madrid.

La police espagnole envisage d’utiliser l’eVTOL dans des situations d’urgence telles que le sauvetage, ou des missions de surveillance et de sécurité publique, telles que l’accès à des zones contaminées présentant des risques nucléaires, radiologiques, bactériologiques ou chimiques, l’atterrissage dans des zones confinées, la logistique aérienne et d’autres services de police pouvant nécessiter une mobilité aérienne.

Fabrice Morlon

Après des études de lettres, Fabrice Morlon s’oriente vers le journalisme. Il a fondé l'agence de communication Airia en 2013. Pilote privé, il a rejoint la rédaction d’Aerobuzz, début 2013. Fabrice Morlon a, principalement, en charge l’aviation légère, l’avionique et les équipements.

Un commentaire

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • par Gilles Rosenberger

    Bravo, la Police Espagnole !
    Comme s’il n’y avait pas de projets d’eVTOL Européens plus proche d’une certification ?
    Ah ces hélices à hauteur des mollets et des genoux des piétons (pilotes, passagers, personnels de secours) soumis à une impossibilité de démarrage intempestif !
    Je n’évoque même pas les concepts d’opération : les projets les mieux avancés évoquent des vols courts de type liaison aéroport-centre vile; jamais le déplacement d’un appareil de secours sur un lieu par définition imprévisible et statistiquement très rarement à moins de 10-20 km de la base …

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.