Accueil » Airbus freine encore l’A350XWB

Airbus freine encore l’A350XWB

Au deuxième trimestre 2020, les livraisons d’avions d’Airbus ont été divisées par deux. Et compte-tenu des incertitudes qui pèsent sur une reprise du transport aérien, l’avionneur européen joue la prudence.

30.07.2020

Le 28 février 2020, la compagnie russe Aeroflot a réceptionné son premier A350-900. © Airbus

« Nous sommes confrontés à une situation difficile et pleine d’incertitudes », résume Guillaume Faury, Président exécutif (CEO) d’Airbus. « L’impact de la pandémie de Covid-19 sur nos résultats est aujourd’hui bien visible au deuxième trimestre, avec moitié moins de livraisons d’avions commerciaux qu’un an plus tôt sur la même période ». Le chiffre d’affaires consolidé du premier semestre 2020 est tombé à 18,9 milliards d’euros contre 30,9 milliards d’euros, un an plus tôt.

Cette chute des revenus est en grande partie liée à la baisse d’environ 50 % des livraisons d’avions commerciaux. Airbus a livré un total de 196 avions commerciaux contre 389 avions au premier semestre 2019. Les livraisons se répartissent entre 11 A220, 157 avions de la famille A320, 5 A330 et 23 A350. Sur les six premiers mois de l’année, le constructeur européen a enregistré 298 commandes nettes d’avions commerciaux contre 88 avions au premier semestre 2019. Mais seulement 8 commandes au deuxième trimestre 2020.

Airbus en mode survie

Les cadences de production ont été fortement ralenties. Toutefois, ce n’est pas encore suffisant en ce qui concerne l’A350XWB compte tenu de l’absence de commandes. Airbus a décidé de réduire encore la production de son gros biréacteur, en la passant de 6 à 5. Elle était de 10 avions par mois début 2020. « S’agissant de l’A220, la chaîne d’assemblage final (FAL) de Mirabel, au Canada, devrait progressivement retrouver des niveaux pré-Covid de 4 appareils par mois, tandis que la nouvelle FAL de Mobile, aux États-Unis, est entrée en service comme prévu au mois de mai 2020. »

À fin juin 2020, le nombre d’avions commerciaux ne pouvant être livrés en raison du Covid-19 s’élevait à environ 145.

Suppressions de 15.000 emplois chez Airbus

Retrouvez nous en podcast et vidéo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.