Accueil » Airbus solde les accusations de corruption

Airbus solde les accusations de corruption

Airbus conclut des accords avec les autorités françaises, britanniques et américaines qui mettent un terme aux enquêtes menées par ces autorités à l'encontre de la société. Le groupe aérospatial européen promet qu’on ne l’y reprendra plus…

1.02.2020

La plus importante pénalité d'un montant de près de 2,1 milliards d'euros est versée par Airbus à la France. © Airbus

Airbus a conclu des accords définitifs avec le Parquet National Financier (PNF), le Serious Fraud Office britannique (SFO) et le Department of Justice américain (DoJ), qui mettent fin aux enquêtes ouvertes par ces autorités au sujet d’accusations de corruption. Airbus a également conclu des accords définitifs avec le Department of State américain (DoS) et le DoJ, qui mettent fin aux enquêtes ouvertes par ces autorités au sujet de déclarations inexactes et trompeuses faites au DoS en vertu du règlement américain sur les exportations de matériel militaire (International Traffic in Arms Regulation, ITAR).

Airbus a accepté de payer des pénalités de 3 598 millions d’euros plus les intérêts et les frais aux autorités françaises, britanniques et américaines. Les accords avec chaque autorité sont les suivants :

  • pour le PNF 2 083 M€,
  • pour le SFO 984 M€,
  • pour le DoJ 526 M€
  • pour le DoS 9 M€ dont 4,5 M€ pourront être utilisés par Airbus pour des mesures de remédiation approuvées par le DoS.
  • Les autorités ont valorisé le fait qu’Airbus ait révélé les faits et coopéré avec constance pendant les enquêtes, affirme l’avionneur européen dans un communiqué de presse.

Airbus affirme également avoir « pris des mesures importantes pour se réformer et pour faire en sorte que ce type de faits ne se reproduise plus. Airbus a considérablement amélioré son système de conformité, sous la supervision d’un Comité Indépendant d’examen de la Conformité. La société est déterminée à agir avec intégrité dans ses activités. »

2 commentaires

  • KOLLY Louis

    La raison du plud fort est toujours la meilleure :
    auteur : Jean De la Fontaine
    remixage : Donld Trump

  • Tonton Volant

    L’administration Étasunienne pratique « la concurrence libre et non faussée » chère à nos « Européens », sauf lorsque cela les gêne. Dans ce cas, ils dégainent les accusations de corruptions ou autres et se servent des Parquet National Financier (PNF), le Serious Fraud Office britannique (SFO) et le Department of Justice américain (DoJ).
    General Electric Belfort, et autres s’en souviennent très bien …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.