Accueil » Création d’une joint-venture entre Safran et China Eastern Airlines pour les trains d’atterrissage

Création d’une joint-venture entre Safran et China Eastern Airlines pour les trains d’atterrissage

Les flottes d’avions mono-couloirs des compagnies aériennes chinoises arrivent à maturité et nécessitent des révisions générales de leurs trains d'atterrissages. © Airbus

Dans le cadre du salon aéronautique de Zhuhai (1er-6 novembre 2016), Safran et China Eastern Airlines annoncent la création d’une joint-venture pour la maintenance, la réparation et la révision générale de trains d’atterrissage d’Airbus A320 et de Boeing 737.

La nouvelle société, nommée Xi’an Eastern Safran Landing Systems Services, sera basée à Xi’an (Chine), où se situent déjà le hub principal de maintenance de la flotte de China Eastern ainsi qu’un important bassin de compétences. La société s’adressera prioritairement au marché domestique chinois. La Chine constitue l’un des tous premiers marchés de l’aéronautique mondial, avec des flottes d’avions mono-couloirs qui arrivent à maturité et nécessitent des révisions générales de leurs trains d’atterrissages.

La construction du futur site de la société,...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

2 commentaires

array(1) { [0]=> int(33) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • Je confirme nous vendons tout notre savoir faire nous n’avons plus ou peu d’industrie E nos jeunes ingénieurs formés en France s’expatrient et on ne peu pas leur donner tort!
    Et pendant ce temps nos hommes politiques se « chicanes  » a la télé pour savoir qui continuera cette politique sans vision sur le futur.
    Tiens je vais déménager au Portugal 10 ans sans impôts +….
    Jean-Claude un peu défaitiste ce matin….

    Répondre
  • Continuons de dévoiler nos meilleurs cartes à la Chine qui se frotte les mains. De premier client elle deviendra premier fabricant.Elle a su si bien le faire dans d’autres domaines….On en reparlera.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(33) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(33) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.