Accueil » Embraer propose une transformation cargo pour ses avions de transport régional

Embraer propose une transformation cargo pour ses avions de transport régional

Embraer a publié des Dispositions techniques pour les familles d'avions commerciaux ERJ 145 et E-Jets, y compris les E-Jets E2, qui expliquent comment charger le fret en cabine. Un bulletin de service est disponible pour le biturbopropulseur EMB 120.

31.07.2020

Le fret peut être chargé sur les sièges. Jusqu'à 70 % des sièges peuvent aussi être retirés pour ranger les colis sur le plancher de la cabine. © Embraer

Face à la baisse importante du nombre de passagers des compagnies aériennes et à la demande croissante de capacité de fret aérien, Embraer a développé des solutions de transport de fret pour sa gamme d’avions commerciaux. L’ANAC, l’autorité de régulation de l’aviation civile du Brésil, a accordé une exemption pour le transport de fret supplémentaire en cabine sur les EMB 120, ERJ 145 et E-Jets.

En plus de placer de petits paquets dans les compartiments supérieurs et les coffres de rangement, des paquets peuvent être placés sur chaque siège, sous réserve de certaines restrictions. L’E190 de 96 places peut ainsi transporter 3 tonnes de fret en cabine en plus du fret de soute. Un E195 de 118 sièges peut transporter 3,75 tonnes. La capacité de charge utile de la cabine de l’ERJ145 est de 0,8 tonne et de 2,36 tonnes pour l’E190-E2.

Il est également possible d’enlever jusqu’à 70 % des sièges passagers, les espaces restants pouvant accueillir des objets sur le plancher de la cabine. Le fret doit être contenu dans un filet approuvé qui se fixe aux rails des sièges intérieurs et extérieurs. Cette solution a déjà été développée pour un jet E195 de première génération pour Azul Cargo, au Brésil.

Retrouvez nous en podcast et vidéo

Un commentaire

  • Thierry Pradines

    Cette solution ne pourra intéresser que les transporteurs de frêt capables de facturer des taris élevés aux clients ( expéditeurs des colis) . En effet la manutention ,forcément manuelle, de ces colis pour le chargement et déchargement de l’avion, va couter cher en main d’oeuvre . Je me demande quel marché peut viser une telle proposition .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.