Accueil » La prise de contrôle d’Embraer par Boeing en marche

La prise de contrôle d’Embraer par Boeing en marche

L’objectif est de regrouper dans un coentreprise détenue à 80% par Boeing et 20% par Embraer, les activités d’Embraer dans le secteur de l’aviation commerciale (construction d’avions et support client).

18.12.2018

Embraer et Boeing valident les modalités de leur partenariat stratégique dans le domaine de l’aéronautique et attendent le feu vert du gouvernement brésilien. Embraer

Dans un communiqué de presse daté du 17 décembre 2018, Embraer et Boeing annoncent avoir « approuvé les modalités relatives à la formation d’un partenariat stratégique qui permettrait aux deux entreprises d’accélérer la croissance sur le marché aéronautique mondial. » Concrètement, cet accord doit déboucher sur la création d’une coentreprise au capital de 4,2 milliards de dollars incluant les activités d’Embraer dans les domaines de l’aviation commerciale et des services, au sein de laquelle Boeing détiendra une participation de 80 % et Embraer les 20 % restants.

Il est précisé qu’ « une fois la transaction finalisée, la coentreprise opérant dans le secteur de l’aviation commerciale sera conduite par une équipe dirigeante basée au Brésil et qui aura à sa tête un président et CEO. Boeing exercera un contrôle opérationnel et de la gestion de la nouvelle entreprise, qui sera directement rattachée à Dennis Muilenburg, Président-directeur général de Boeing. Embraer conservera les droits de consentement pour certaines décisions stratégiques, telles que le transfert d’activités à partir du Brésil.

Par ailleurs, les deux sociétés ont également convenu des modalités relatives à la création d’une autre coentreprise dont l’objectif sera de promouvoir et développer de nouveaux marchés pour l’avion de transport multi-missions KC-390. Selon les termes de la proposition de partenariat, Embraer détiendra une participation de 51 % dans la coentreprise, et Boeing les 49 % restants.

Sous réserve de la réception des approbations  dans les délais opportuns, la transaction devrait être finalisée d’ici à la fin de l’année 2019.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.