Accueil » Industrie – brèves » L’Arabie saoudite va construire les An-132

L’Arabie saoudite va construire les An-132

L'accord signé par les différentes parties prenantes au projet An-132 prévoit la fabrication de l'appareil sur le territoire de l'Arabie saoudite © Antonov

La production de l'An-132, développé par l'ukrainien Antonov, sera assurée par l'Arabie saoudite en 2021. Une usine spécifique sera construite en 2019 à Ta'if, qui devrait voir le jour en neuf mois. En attendant que l'usine sorte de terre, la production de la première série sera assurée par l'usine d'Antonov.

L’An-132 est le nouvel avion multi-rôle développé par le constructeur ukrainien Antonov en accord avec deux partenaires saoudiens : King Abdulaziz City for Science and Technology (KACST) et Taqnia Aeronautics.

Début mars 2018, une délégation menée par le PDG d’Antonov, Oleksandr Kryvokon, a signé un protocole d’accord pour la fabrication de l’An-132 en Arabie saoudite. L’usine sera dotée d’un aéroport international et devrait sortir de terre avant 2021, date à laquelle le démarrage de la production de l’avion est prévue. Des...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

3 commentaires

array(1) { [0]=> int(33) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • Il ne faut pas oublier que cet avion n’est que l’ultime avatar d’une famille qui a commencé avec l’An24….en 1959.
    Du solide, ça oui, mais de l’économique, non.
    Du neuf avec du vieux est une formule qui marche rarement.
    A part quelques clients peu fortunés, cet avion n’intéressera personne.
    Je crois qu’ATR peut dormir tranquille

    Répondre
  • Si le petrole n etait pas une denree rare quel pays voudrait collaborer avec le pire de tous ?

    Répondre
  • Un cailloux dans la chaussure d ATR ….

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

array(1) { [0]=> int(33) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(33) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.