Accueil » Le moteur géant GE9X destiné au 777X a volé

Le moteur géant GE9X destiné au 777X a volé

GE Aviation a procédé au premier test en vol du GE9XTM. Monté sur un Boeing 747 modifié, le vol inaugural du moteur géant destiné au Boeing 777X a duré plus de quatre heures.

16.03.2018

GE Aviation travaille avec plusieurs partenaires internationaux sur le GE9X. Outre IHI Corporation au Japon, Safran Aircraft Engines et Safran Aero Boosters en France, MTU Aero Engines AG à Munich est également impliqué dans le programme © GE Aaviation

Le premier exemplaire du plus grand turboréacteur construit par GE Aviation à ce jour, a effectué son premier vol de test le 13 mars 2018. À 10 h 40, heure locale, le Boeing 747-400D modifié a décollé depuis l’aéroport du désert de Victorville, en Californie. Le GE9XTM est monté sur un pylône spécialement conçu, à l’intérieur de l’aile gauche.

Le premier vol a duré plus de quatre heures au cours desquelles l’équipe d’ingénieurs a pu effectuer tous les tests au programme. Tout d’abord, les vérifications de base du moteur et de son comportement ont été menées.
Les essais en vol du moteur géant de GE prendront plusieurs mois.

GE a débuté les tests au sol en mai 2017, sur les bancs d’essai situés à Winnipeg, au Manitoba (Canada) et à Peebles Test Operation (Ohio).

GE Aviation est le fournisseur exclusif des moteurs du Boeing 777X. Jusqu’à présent, le motoriste a enregistré environ 700 commandes. Le turboréacteur géant fait partie de la classe de poussée des 100.000 lb (444 kN). Son diamètre atteint 3,40 mètres.
Les 16 pales du GE9X sont composées de matériaux composites en fibres de carbone; le moteur a un taux de compression de 27: 1.

6 commentaires

  • fildru

    C est surtout qu avec ces 4 super moteurs , notre vénérable a380 pourrait embarquer 1000 pax dont 999 gp !?!

  • Garcia

    Bonjour,
    Pour passer un A380 en bi-moteur, il faudrait un moteur de plus de 70 T de poussée (vs 4 x 35 T aujourd’hui, un bi-moteur est toujours « plus motorisé » qu’un quadri). Un tel moteur n’existe pas et de toute façon il aurait un tel diamètre qu’il serait impossible de l’intégrer sur l’A380 (ni sur aucun avion d’ailleurs).
    Bref…. la messe est dite…

  • cliquet

    Le coeff de motorisation d’un bimoteur est de l’ordre de 0.25 donc la masse max avec ce moteur est de l’ordre de 360 tonnes. C’est court pour un 380, même si on l’allège en ne mettant que 2 reacteurs au lieu de 4 L’expérience montre que les memes cellules motorisées différemment (bi ou quadri) ne sont pas optimisées pour les 2 à la fois, comme le 340 et le 330, même si le 340 était lié aux regles ETOPS de l’époque

  • Passant

    Je me pose la même question que toubab971. L’A380 peut-il être
    concerné par cette classe de moteur, et à quel horizon ? (Boeing a-t-il une exclusivité sur ce moteur ?)

  • Jean-Mi

    C’est ce que voudrait les compagnies…

  • toubab971

    à quand un A380 bimoteur propulsé par ce moteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *