Accueil » Industrie – brèves » Le Skunk Works teste l’intelligence artificielle pour des interceptions air-air

Le Skunk Works teste l’intelligence artificielle pour des interceptions air-air

Deux jets L-29 Delfin de l'université de l'Iowa effectuent des interceptions air-air à l'aide de l'IA. © University of Iowa's Operator Performance Laboratory

Le laboratoire de recherche de Lockheed Martin, le Skunk Works, a utilisé un programme d'intelligence artificielle à bord d'un L-29 Delfin. Autonome, l'IA était aux commandes de l'avion dans des scénarios d'interception d'autres aéronefs.

Le laboratoire Skunk Works de Lockheed Martin s’est associé à l’Operator Performance Laboratory (OPL) de l’Université de l’Iowa pour démontrer l’utilisation de l’intelligence artificielle dans des scénarios d’interception air-air.

Au cours de ces vols d’exercices tactiques, c’est l’IA qui opérait l’aéronef, un L-29 Delfin, en utilisant des commandes de cap, de vitesse et d’altitude.

Huit scénarios menés en simulation ont permis d’entrainer l’intelligence artificielle dans plusieurs situations. L’IA a ensuite été mise aux commandes de l’avion et a, d’après le Skunk Works, appliqué correctement ce qu’elle avait appris au cours de la simulation.

Ces essais en vol font partie d’une initiative plus large visant à développer et à tester rapidement les capacités de l’intelligence artificielle à piloter en autonomie des missions air-air. Plusieurs autres essais en vol sont prévus au cours de 2024, en augmentant la complexité des missions par l’introduction d’avions supplémentaires dans des scénarios de défense, d’attaque et de gestion du combat aérien.

Avec cette solution d’IA, Lockheed Martin vise à augmenter la performance humaine en traitant, fusionnant et analysant d’importants volumes de données. « Les humains sont et resteront dans la boucle et garderont l’autorité sur la décision finale » assure Lockheed Martin.

Fabrice Morlon

Pilote professionnel, Fabrice Morlon a rejoint la rédaction d’Aerobuzz, début 2013. Passionné d'aviation sous toutes ses formes, il a collaboré à plusieurs médias aéronautiques et publié une dizaine d'ouvrages, notamment sur l'aviation militaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.