Accueil » Lufthansa Technik convertit un A380 en cargo

Lufthansa Technik convertit un A380 en cargo

Lufthansa Technik a annoncé travailler sur la conversion d'un A380 en cargo temporaire. La filiale de la compagnie aérienne allemande a reçu une demande émanant de 40 compagnies pour transformer des avions prévus pour des passagers en cargo et 15 d'entre eux sont en cours de transformation.

7.05.2020

Airbus avait prévu de construire une version cargo de l'A380. Le projet de l'A380F a toutefois été abandonné, même s'il avait enregistré 27 commandes de la part de quatre opérateurs dont FedEx et UPS notamment. © Airbus

Si la crise du Covid-19 a réussi a pousser vers la sortie des avions de manière anticipée, dont le B747 et l’A380 dans certaines compagnies, elle aura permis de voir le géant d’Airbus transformé en cargo, au moins de manière temporaire.

Il ne suffit pas de retirer les sièges d’un avion initialement prévu pour transporter des passagers pour en faire un avion cargo. Ce dernier type, par exemple, possède un plancher dont la résistance est plus élevée que pour le transport de passagers. D’autre part, les systèmes de détection de fumée et de lutte contre l’incendie sont différents.

Comme l’opération doit être réversible, l’A380 sur lequel va travailler Lufthansa Technik ne subira pas de profondes modifications, comme c’est habituellement le cas lors d’une transformation pérenne et irréversible d’un avion de  passagers vers un cargo : pas de large porte cargo, pas de planchers ni de cabine profondément modifiés.

La compagnie propriétaire de l’A380 à modifier et signataire du contrat est restée anonyme. 40 compagnies seraient intéressées par la modification temporaire. © Lufthansa Technik

Le fret est chargé et déchargé manuellement sur le double pont qui ne peut accueillir de charges lourdes réparties sur des palettes ou des conteneurs. Les cargaisons légères sont ainsi fixées au plancher à l’aide des rails prévus pour les sièges.

« La dérogation actuelle et notre solution peuvent être transférés ultérieurement sans ajustements majeurs vers notre certificat de type supplémentaire (STC). Cela signifie que quiconque choisit maintenant notre solution temporaire peut facilement passer ultérieurement à la solution STC permanente. Cela permet aux compagnies aériennes de réagir rapidement à l’évolution des exigences, tout en maintenant les coûts à un niveau bas » explique Henning Jochmann, directeur principal de la maintenance et des modifications sur aéronefs de Lufthansa Technik.

La solution Airbus pour reconvertir en cargo les gros-porteurs

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Fabrice Morlon

chez Aerobuzz.fr
Après des études de lettres, Fabrice Morlon s’oriente vers le journalisme. Il a fondé l'agence de communication Airia en 2013. Pilote privé, il a rejoint la rédaction d’Aerobuzz, début 2013. Fabrice Morlon a, principalement, en charge l’aviation légère, l’avionique et les équipements.

6 commentaires

  • Aff le loup

    Pourquoi les commentaires n’apparaissent-ils pas, svp ?

    • Gil Roy
      Gil Roy

      Les commentaires apparaissent après validation. Et ils ne sont pas validés par des robots, mais par les journalistes qui animent le site. Au fait, le 8 mai n’est-il pas un jour férié ?

  • Aff le loup

    Bien !

    Surtout que le prix d’occasion doit être intéressant…

  • MOUTET PATRICK

    Le fait q’une version cargo de l’A380 n’ait pas vu le jour dés le début (grosse commande US quand même de UPS et FedEx !) était de mauvaise augure pour la suite du programme.Il aurait du être annulé.Le courage a manqué;et les dirigeants on persisté dans un certain dénis.Comment Airbus a put se tromper aussi lourdement est difficile à comprendre ! Boeing l’a bien compris avec le 747,pas nous;vraiment triste.L’A380 va disparaitre rapidement de nos cieux alors que les passagers le plébiscite.A moins q’une société privée veuille se lancer dans l’aventure d’une reconversion! Cela c’est déjà vu par le passé.Sinon quelle gâchis humains, industrielle et donc financier !

  • nono le mecano

    C’ est aujourd’hui plus qu’ avant que l’on peut regretter que les geniaux chefs commerciaux d’ Airbus aient refuse de servir fedex en debut de serie, d’ autant plus que le cablage cabine etait incompatible avec celui de l’ avion…avec les consequences (facheuses.. connues) qui ont oblige a reprendre la fabrication de ces avions (ruineux) .ces avions auraient fait des cargos.. a moindre frais…
    Mais A irbus (au contraire de Boeing ) soit transforme d’ anciens avion..ou construit la version cargo bien apres le pax….dommage

    • LBE

      Il convient de ne point faire preuve d’amnésie en la matière tant Airbus bien au contraire avait compris la réalité du marché cargo 380 traduite par les engagements cités plus haut . Entre-temps un scandale financier qui fit grand bruit et de grands retards au calendrier est passé par là dont il a bien fallu à l’équipe dirigeante éponger éponger le passif …..et consentir à certains sacrifices …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.