Accueil » La grande soufflerie S1MA de Modane stabilisée

La grande soufflerie S1MA de Modane stabilisée

L’Onera annonce que la première tranche des travaux a permis de stopper l’enfoncement continu de la soufflerie S1MA de Modane et de stabiliser son bâtiment. La plus grande soufflerie du monde respire…

25.10.2017

Les pâles des ventilateurs qui génèrent le flux d'air à l'intérieur de la grande soufflerie S1MA de Modane dataient de la construction en 1947. Le temps était venu de les remplacer. © ONERA

Même s’il est un peu tôt pour crier victoire, les travaux de consolidation, débutés en 2016 et qui  doivent s’achever en 2019 ont d’ores et déjà, permis de lever les inquiétudes : « les enfoncements continus et par à coup depuis quelques années ont été considérablement réduits », affirme l’Onera. Pour Patrick Wagner, Directeur des souffleries de l’ONERA, «  la plus puissante soufflerie au monde n’est plus en danger immédiat d’effondrement. »

Au final, en 2019, ce seront 20.000 m3 de mortier qui auront été injectés jusqu’à 50 m de profondeur afin d’y combler des vides créés par la dissolution des roches en profondeur sous les effets de l’érosion naturelle. Plus de 300 colonnes de béton de 1,2 m de diamètre ancrées à 25 m de profondeur et remontant à la surface auront été construites. La configuration du site, dans une vallée alpine rend ces travaux particulièrement compliqués. Ce sauvetage a été financé à hauteur de 20 millions d’euros par une subvention du Ministère des Armées accordée en 2016.

Ces travaux s’inscrivent dans un projet de plan décennal  plus vaste d’investissement (ATP) visant à pérenniser les 8 grandes souffleries stratégiques de l’ONERA. Le Ministère des transports a en parallèle financé le changement des immenses ventilateurs de la soufflerie S1MA et a permis de mener des recherches pour améliorer certaines techniques d’essai. Les nouveaux ventilateurs de S1MA viennent d’être remplacés après plus de 10 ans d’effort. Avec un diamètre de 15 mètres, une puissance de 100 MW, soit 1/1000 de toute la puissance d’EDF en France, ils sont uniques.

L’ONERA cherche un second souffle

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.