Accueil » Thomas Pesquet va voler avec SpaceX

Thomas Pesquet va voler avec SpaceX

C’est lui qui l’annonce par un tweet : au printemps 2021, l’astronaute Thomas Pesquet utilisera la capsule américaine Crew Dragon de SpaceX pour rejoindre la station spatiale internationale (ISS).

29.07.2020

Thomas Pesquet est actuellement à l’entrainement,
à la fois dans le simulateur du Crew Dragon (Space X) et dans celui de la station où il séjournera de nouveau six mois. © ESA

La prochaine mission spatiale de Thomas Pesquet aura lieu au printemps 2021. A cette occasion, pour la première fois, un spationaute européen s’envolera en direction de la station spatiale internationale à bord de la capsule Crew Dragon de groupe privé Space X. Lors de sa première mission de 6 mois, en 2016-2017, il avait voyagé à bord d’une capsule russe Soyouz. Depuis mai 2020, les russes doivent désormais partager le marché des vols spatiaux habités avec la société d’Elon Musk. En 2016, il avait décollé de Baïkonour. En 2021, il partira de Cap Canaveral.

Thomas Pesquet (42 ans) s’est déjà entraîné sur les simulateurs chez Space X, en Californie. Dans le « cockpit futuriste » de Crew Dragon, doté à 100% d’écrans tactiles, « il ne reste plus qu’à installer l’application ‘lancement’ sur les tablettes géantes », a-t-il tweeté.

Thomas Pesquet bientôt aux commandes de l’A310 Zero G

Dans la combi de Thomas Pesquet

Retrouvez nous en podcast et vidéo

5 commentaires

  • L’Hermitte Michel

    Je pense qu’il ne faut pas se poser trop de questions, l’essentiel est d’avoir des spationautes Européens et donc aussi des français dans le programme spatial USA/UE/RUSSIE. L’UE a eu bcp de chance d’être entrée dans le spatial habité alors qu’elle était exclue de tout vol spatial habité jusqu’au début des années 80.. où Jean Jacques Baudry a volé sur la navette spatiale américaine et d’autres sur Soyouz. En conclusion, j’estime que nous n’avons pas les moyens de faire la fine bouche dans la méthode de décision des spationautes Européens. Et surtout l’UE a accès ainsi au nec plus ultra de la technologie moderne et reste dans la course de l’innovation, y compris la France bien entendu. Et surtout et en plus nous avons Ariane Space à Kourou, c’est absolument formidable et inespéré sachant où nous en étions au sortir de la 2nde guerre mondiale. Bref c’est mon avis, je respecte et m’intéresse à tous les autres point de vue et avis.

  • G LESCALUP

    C’est incroyable que pour faire voler nos très rares cosmonautes, on ne traite pas directement avec les Russes. Il faut passer par l’ESA qui passe commande à la NASA qui décide au final.
    Au moment où l’on reparle enfin d’indépendance nationale, on s’aperçoit que le chemin sera long pour ne pour être fascinés par les Yankees.
    Evidemment, l’UE est incapable de remettre sur les rails le projet Hermès: elle ne sait que faire de la (mauvaise) finance et maintenant de créer des dettes (750 milliards pour commencer!). Par contre, avoir une vision à 15 ou 20 ans, rien, le désert.

  • Polo

    Mais alors, qui aura financé la QT A310 de Thomas et comment sera t’elle amortie si il quitte sont poste sur ledit A310 zero G ?

    • Stormy
      Stormy

      @ Polo, le monde des QT « financées » n’est pas celui de Thomas Pesquet, ni de Novespace… On n’est pas chez les syndicalistes ou les vendeurs de formations, ni là où les gens achètent leur uniforme et leur siège de cockpit avec un petit tas de billets… et c’est heureux. Souhaitons-lui de bons vols….
      @ L’Hermitte : mais qui était donc ce Jean-Jacques Baudry que vous mentionnez comme ayant volé sur une navette américaine, « au début des années 80 » ?
      @ Lescalup : bien d’accord avec vous. « ne plus être fascinés par les Yankees » … ça risque d’être long désormais. A quoi s’attendre, avec un PR (et le PM précédent) passés par la case Young leaders (renseignez-vous) ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.