Accueil » L’IAAG recherche 76 apprentis sur toute la France

L’IAAG recherche 76 apprentis sur toute la France

L’Institut Aéronautique Amaury de la Grange (IAAG), situé dans le département du Nord, recrute pour le compte de ses entreprises partenaires, sur toute la France, 76 apprentis. La reprise économique du secteur aéronautique favorise ainsi la filière de la formation en alternance.

29.05.2018

L'IAAG forme depuis 1962 aux métiers de l'aéronautique : techniciens et pilotes de ligne. © IAAG

Le centre de formation, créé en 1962 par les compagnies aériennes françaises (Air France, Air Inter et UTA) prépare aux métiers de la maintenance aéronautique et du pilote de ligne. L’IAAG, accueille chaque année plus de 300 étudiants, élèves ou stagiaires sur ses formations.

L’IAAG recherche actuellement pour le compte de ses entreprises partenaires, des jeunes en :

  • Bac Pro professionnel aéronautique option systèmes : Les apprentis préparent un contrat en deux ans (une 1ère et une Terminale Bac pro);
  • Mention complémentaire aéronautique AMT : Les apprentis doivent être titulaires du Bac pro aéronautique option systèmes.

Le rythme de l’alternance est d’un mois en entreprise et un mois en centre de formation. Les offres se situent essentiellement en Bretagne, dans le Centre Val de Loire, en Occitanie.

Pour réaliser ces formations, l’IAAG dispose de moyens pédagogiques variés. Les installations de l’Ecole Technique abritent de nombreux aéronefs fonctionnels (Caravelles, Boeing, Learjet, Alouette 2, Tucano, TB20…), des moteurs (Concorde, AIRBUS, Mirage 2000), un simulateur Boeing 737.

Le campus dans lequel se déroulent les cours théoriques regroupe l’hébergement et la restauration, situés au château de la Motte au Bois.

Postulez à contact@iaag-aero.com

Ou contactez l’IAAG au 03.28.42.94.44 / facebook

Retrouvez nous en podcast et vidéo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.