Accueil » Transport Aérien – brèves » ATR allonge les intervalles entre les visites de maintenance de type « A »

ATR allonge les intervalles entre les visites de maintenance de type « A »

Cet allongement de l'intervalles entre deux visites type A permet d’accroître la disponibilité d’un jour supplémentaire toutes les 1.500 heures de vol. © Avianca

ATR a obtenu de l’EASA la certification nécessaire pour allonger de 500 à 750 heures les intervalles entre les visites de maintenance de type A, pour toutes ses séries d’avions. Une opportunité pour les compagnies aériennes de réduire les coûts de maintenance de leurs appareils.

Tom Anderson, Directeur des Programmes et du Service Client d’ATR, a déclaré : « La prochaine étape consiste maintenant à faire de même pour les visites de type C afin de permettre à nos avions de voler encore davantage. » La flotte mondiale d’ATR compte plus de 1 200 appareils. Soucieux de placer ses clients au cœur de ses activités, ATR offre à ses opérateurs une assistance 24 h/24, 7 j/7 par l’intermédiaire de son tout nouveau centre de service client implanté à Blagnac.

...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

5 commentaires

array(1) { [0]=> int(30) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • Les ATR ont encore de beaux jours devant eux. Surtout si le cours du pétrole remonte !

    Répondre
  • L’ATR est une bête de somme increvable aux dires de ses pilotes.
    Un petit coucou au passage à l’un de ses livreurs, issu de la formation ACJM du Havre.

    Répondre
    • Bonjour,

      Pourriez vous me dire en PM quel est le nom de ce livreur?
      J’ai sévi à l’ACJM du Havre en tant qu’instructeur après y avoir débuté.

      Répondre
  • Bonne machine ou l’on se sent en securite malgre les vibrations qui m’ont rappellees celles des Transall C160 (PAX). Je viens de faire un saut de puce entre Cali et Pasto (Colombie) ou compte tenue de la configuration de Pasto, c’est la seule machine a y operer.
    Le seul bemol, ce sont les restrictions de vols en conditions givrantes.

    Répondre
  • Preuve, s’il en est, d’une bonne conception et fabrication !
    On sait faire des avions en Europe, et en particulier en France.
    Bravo aux équipes.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

array(1) { [0]=> int(30) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(30) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.