Accueil » Fin de l’aventure Joon

400

Profitez de tout Aerobuzz à vie pour 400€ seulement

J'en profite

Fin de l’aventure Joon

Un an seulement après le lancement de sa filiale Joon, Air France annonce l’arrêt de l’aventure. Ben Smith, le nouveau PDG du groupe, trace une nouvelle voie.

11.01.2019

Nécessité pour le groupe Air France - KLM de revenir aux fondamentaux. © Air France

Air France a annoncé le 10 janvier 2019 l’arrêt de l’aventure Joon, lancée un an plus tôt par Jean-Marc Janaillac, alors PDG du groupe, et l’intégration des salariés (exclusivement des personnels de cabine) et des avions de Joon au sein d’Air France. Cette décision est justifiée par le fait que « la marque a dès le début été difficilement comprise par les clients, par les salariés, par les marchés, par les investisseurs. » C’est peu de le dire !

Dans l’esprit de la précédente équipe dirigeante, Joon devait exploiter notamment les lignes déficitaires long courrier d’Air France et les rendre économiquement viables grâce à des coûts de production plus faible. Le groupe reconnaît, un an plus tard, que « la multiplicité des marques a créé de la complexité et a malheureusement affaibli la puissance de la marque Air France. » Entre temps Jean-Marc Janaillac a été désavoué par le personnel et un nouveau patron canadien a été nommé en remplacement pour donner un nouveau cap.

L’annonce de l’arrêt de Joon a été faite au moment de la publication des résultats de trafic du groupe Air France – KLM en 2018. Pour la première fois, le groupe a transporté plus de 100 millions de passagers (101,4 millions) sur une année, soit une hausse de +2,8%. La croissance est à porter au crédit de KLM dont le trafic (34,2 millions) est en hausse de +4,5% et surtout de Transavia (15,8 millions) qui fait un bond de +7,1%), quand Air France et Hop! (51,4 millions de passagers) doivent se contenter de +0,4%. L’activité cargo a progressé de +0,7%, avec 8.657 millions de tonnes kilomètre transportées en 2018.

A noter enfin que la commission de l’aménagement du territoire et du développement durable du Sénat entendra Benjamin Smith, directeur général du groupe Air France-KLM. Cette audition est ouverte au public ; elle fera l’objet d’un enregistrement vidéo et d’une diffusion en direct sur le site internet du Sénat. Le public est invité à s’inscrire auprès du secrétariat de la commission secretariat-affeco-devdur@senat.fr au plus tard le mardi 15 janvier 2019.

Ben Smith dira peut-être aux sénateurs quels sont ses projets pour Hop!, une autre marque du groupe Air France – KLM, sur de laquelle pèsent encore de nombreuses incertitudes.

Gil Roy

Hop ! reprend doucement du badin

 

 

 

A propos de Gil Roy

chez Aerobuzz.fr
Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

3 commentaires

  • XD

    Une idée du coût de la plaisanterie ?

  • LE FLOCH

    En récompense le concepteur du projet a été promu et se retrouve aux commandes de IATA : oups ça fait peur !
    Confier a de hauts fonctionnaires les destinées d’un groupe comme AF est irresponsable alors que la mondialisation en place aujourd’hui a été rendu possible par le développement du transport aérien: le taux d’accident n’a jamais été aussi bas . Revenir aux fondamentaux est indispensable dommage que ce soit un canadien anglophone qui préside aux destinées d’un groupe français. AF va y perdre ses capacités d’influence en regagnant de l’efficacité économique .

  • Arès

    Franchement, je me suis toujours demandé à quoi pouvait bien servir, la création de cet ectoplasme. Heureusement, AF a hérité d’un patron sensé!.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.