Accueil » Justine Coutard nouvelle directrice de l’aéroport Paris-Orly

Justine Coutard nouvelle directrice de l’aéroport Paris-Orly

Justine Coutard remplace de Régis Lacote. Elle a rejoint le Groupe ADP à le 5 octobre 2020 et prendra ses nouvelles fonctions le 26 octobre 2020.

7.10.2020

Justine Coutard, le nouveau visage de l'aéroport Paris-Orly. © ADP

L’arrivée de Justine Coutard à la tête d’Orly fait suite à la nomination de l’actuel directeur, Régis Lacote, en tant que directeur des opérations de GMR Airports. Filiale à 49 % du Groupe ADP depuis Juillet 2020, GMR Airports est un opérateur aéroportuaire indien qui possède 6 aéroports[note]Trois des 6 aéroports du réseau GMR Airports sont déjà en exploitation (les aéroports internationaux de Delhi et Hyderabad en Inde, et l'aéroport de Mactan Cebu aux Philippines) et ont accueilli un total...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

10 commentaires

  • Guynemer13

    « … et un carnet d’adresse rempli gratos. » Gratos !…faux faux et archi faux, pour arriver à intégrer Normal Sup, science po, l’ena, ils ont énormément travaillé, sans aucun répit, 7j7, pour s’assurer un avenir sans nuage, pendant que d’autres passaient leur temps à s’amuser, on a, heureusement, que ce que l’on mérite. Votre jalousie, qui plus est à l’égard d’une femme, combiné à votre besoin impulsif de rétorquer sur tout tout le temps ne fait que le démontrer. Affligeant…

    • Jean-Mi

      Ma « jalousie, qui plus est à l’égard d’une femme » : ça, je ne peux pas le laisser passer gratuitement ! Ou avez-vous vu dans mes propos une attaque sexiste ? Vous êtes pire que moi finalement… Me voilà macho maintenant, en plus du reste ! Vous aussi vous allez devoir modérer vos propos, et fissa ! Ou alors faire de la politique.
      Merci néanmoins pour l’accumulation de diplômes que vous me décernez, ça va soigner ma frustration… Tiens, vous ne me l’avez pas encore accordé celui-là… Merci aussi pour la séance de psy gratuite. J’ai au mois le courage d’écrire ce que pas mal de monde pense tout bas.
      Bon, revenons au sujet qui intéresse les lecteurs ici plus que nos misérables querelles de cour de récré.
      Que va devenir Orly sous la direction d’une personne connue pour être un « cost-killer » en plus d’appliquer les recettes habituelles enseignées par l’ENA qui font tellement de bien à nos administrations et notre pays, comme on peut le constater tous les jours ?
      Si ça marche pas, on nommera quelqu’un d’autre pour vendre aux nombreux promoteurs du coin. Et puis on ira prendre l’avion à Auxerre ou à Dijon, ça sera plus simple. Ou à Vatry, ils seront content.
      Jean-Mi, un voisin d’Orly.

    • Clo

      Faux, et je viens de ce milieu. Il faut certe avoir bosser 7/7 pendant 2 ans mais une fois en ingé c est terminé. Bien sur il ne faut pas etre « con » et avoir un bon package (avoir des parents cadre qui lise le journal au lieu de regarder tf1 ca aide…). On a pas ce qu’on mérite en France, cette periode n existe plus, il faut certe faire un effort mais ce qui compte c est avant tout de venir du bon milieu.

  • LBE

    Et ça continue encore et encore, de cette gestion au mandarinat et à l’entre soi ad nauseam qui a eu raison de tant de nos fleurons nationaux : la liste est longue .

    Au fait quelle est la prochaine étape ? Bruxelles ?

  • Albéric

    Ça s’appelle du pantouflage, allez-retour privé/public plus que fréquent à a peine 34 ans avec à chaque coup un salaire de plus en plus indécents mais comme elle fait partie de la marconie (le patron connais bien ce genre de pratique), c’est normal, circulez, il n’y a rien a voir…
    Préparez les mouchoirs car c’est une « cost killer » et seul la partie financière l’intéresse, donc externalisations à gogo (faut bien remercier les amis et ça ce voit immédiatement dans les bilans comptables même si en réalité cela coute plus cher pour moins bien) et gestion basé uniquement sur le rabot budgétaire (spécialité de IGF) en perspective.

    https://fr.linkedin.com/in/justine-coutard-1759a113b
    https://www.lesechos.fr/economie-france/budget-fiscalite/justine-coutard-etoile-montante-de-la-macronie-1027901

  • Jean-Mi

    Une pure financière venue de l’ENA ? Ca va être la fête à Orly !
    Attaque totalement gratuite et bassement méchante…
    En cette période de crise profonde du transport aérien avec Orly qui a été fermé pendant 3 mois… Les employés de l’aéroport vont sortir le champagne !

    • Guynemer13

      Effectivement attaque totalement gratuite et surtout sans intérêt, comme d’habitude, de @Jean-mi. Il est clair qu’il a un gros problème avec les diplômes, comme suggéré dans un autre post, Normal Sup Sciences Po et l’ENA ça fait beaucoup pour lui, un peu comme ceux qui n’ont pas pu rentrer à Air France. Moi je dit bravo pour ces brillantes études, pour le reste…

      • Georges LESCALUP

        Sauf qu’en France, on crève des diplômés qui ne connaissent rien au terrain, se complaisant dans les problèmes du 16ème ou du 17ème et encore, vus au télescope.
        Quant aux énarques, ils sont totalement fâchés avec les mathématiques élémentaires (voir M Lemaire qui ne sait pas ce qu’est un hectare ou l’ex président de la cour des comptes qui ne savait pas faire une multiplication devant M Bourdin). Dans un monde de chiffres, il faut absolument saisir les ordres de grandeur.

      • BOUR

        Bonjour
        Effectivement, il ne reste qu’à certains personnages la jalousie exprimée avec virulence ! Possèdent-ils les diplômes et compétences ? Le style d’expression permet de penser que non. Seuls leurs restes la bêtise ! L’inoculation d’un vaccin contre ce genre de virus n’existe pas.
        Cordialement
        Michel BOUR

      • Jean-Mi

        Je n’ai pas de problème avec les diplômes, je préfère juste les gens qui savent faire quelque chose avec leurs doigts plutôt que leur CV.
        En l’occurrence, sortir de l’ENA assure au diplômé un travail à vie, à responsabilité, et un carnet d’adresse rempli gratos. Quel que soit la compétence du récipiendaire. Qui, s’il est incompétent et que ça se voit, est « promu » ailleurs ou on espère qu’il fera moins de dégâts.
        Oui, j’exècre l’ENA. Voir à ce sujet le commentaire de LBE ci-dessus.
        En bref, je préfère à un ingénieur quelqu’un d’ingénieux, ce qui est nettement plus rare.
        Et je ne suis pas malheureux, à l’expérience, de n’avoir pas cédé à cette lubie des diplômes.
        Un diplôme, c’est un bout de papier. Les gens qui cumulent les diplômes prestigieux pour s’assurer une carrière ambitieuse, mais qui finalement n’y comprennent rien, on en a plein les ministères et les administrations et ça fout une merde noire !
        J’ai la chance de côtoyer des grands diplômés qui n’ont pas oublié d’être doués et compétents, et c’est un bonheur rare. J’ai aussi vu l’inverse au point de couler des services et des entreprises. Je côtoie aussi des gens très peu diplômés mais qui ont des doigts en or et une maitrise de leur sujet qui force le respect de leurs employeurs.
        On ne peut pas se plaindre que nos entreprises techniques soient pilotées par de purs financiers et encenser ce genre de nomination « au diplôme ». Boeing n’est-il pas sur le point de rendre l’âme avec ce genre de choses ?
        Maintenant, je ne crois pas que ma petite personne vaille toute la haine que vous me vouez. Il y a des choses plus grave et intéressantes.
        Au moins, je ne me prend pas pour Guynemer. C’est déjà ça. J’ai pourtant sa photo sur mon bureau, au boulot.
        Au fait, vous connaissez la différence entre dieu et un pilote ?
        Dieu ne se prend pas pour un pilote.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.