Accueil » L’aéroport du Touquet rebaptisé « Elisabeth II »

L’aéroport du Touquet rebaptisé « Elisabeth II »

La société d’économie mixte de l’aéroport du Touquet – Côte d’Opale (SEMAT), créée en 1960, a exploité jusqu’à présent le service public industriel et commercial attaché à la gestion de l’aéroport. Un appel d’offres doit être lancé pour passer en délégation de service public. © SEMAT

Alors qu’il négocie un virage, l’aéroport du Touquet-Paris-Plage annonce son intention d’adopter pour nom « Elisabeth II ». Histoire de resserrer les liens de la célèbre cité balnéaire de la Côte d’Opale avec le Royaume-Uni, un marché… historique.

Le développement de la cité balnéaire du Touquet est étroitement lié à la clientèle britannique. Depuis les années 20, les touristes venus d’outre-Manche y sont toujours nombreux. La mairie rappelle que dès 1930, un terrain est aménagé en piste d’atterrissage pour accueillir les premiers avions de tourisme venant de Grande-Bretagne, dont l’avion personnel du Prince de Galles, le futur Roi Edouard VIII, un habitué alors de la station. Cette piste est également utilisée par la compagnie Walcot Airlines qui assure une liaison quotidienne avec Londres. 

Le véritable aéroport est quant à lui construit au coeur des années 30 afin d’accueillir les avions de la clientèle britannique venue en nombre profiter des attraits de la station. Il devient même dans les années 50, et toujours à la faveur d’un tourisme florissant, le 3e aéroport de France en terme de passagers (derrière Orly et Nice). Depuis le Brexit, l’aéroport a en ligne de mire le rétablissement du duty free pour attirer de nouveaux touristes britanniques. Dans la continuité, la Ville du Touquet-Paris-Plage estime qu’il est opportun d’envoyer un message de l’autre côté de la Manche en baptisant son aéroport du nom de la reine défunte. 

Suite à un audit sur la gestion de son aéroport par la Chambre régionale des comptes en 2019, la ville du Touquet a décidé de mettre en concurrence la gestion de l’aéroport. Géré jusque-là par une société d’économie mixte dans laquelle la ville est majorité, un appel d’offres doit être lancé d’ici fin 2022. La ville a opté pour le régime de la délégation de service public.

Gil Roy

Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable est reconnue. Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(30) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(30) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.