Accueil » Le dernier des Boeing 747 français

Le dernier des Boeing 747 français

Le lundi 15 juin 2020 marque l’arrêt de l’exploitation du Jumbo au sein de Corsair, dernière compagnie française à exploiter le mythique Boeing 747.

15.06.2020

Le der des der… © Corsair

La fin du 747 sous le pavillon français était annoncée. Le Covid-19 a accéléré le mouvement. En quelques jours, Corsair a retiré de sa flotte ses trois jumbo jets. Les deux premiers, immatriculés SUN et le SEA, sont respectivement partis les 9 et 12 juin 2020 après avoir transporté plus de 7 millions de passagers chacun. Le troisième, le TUI, a quitté la flotte Corsair, le 15 juin 2020, avec 100.000 heures de vol au compteur.

Les Boeing 747-400 de Corsair voleront jusqu’en 2021

 

« Le 747 aura été chez Corsair l’avion de tous les superlatifs que ce soit en termes de kilomètres parcourus, d’heures de vol réalisées ou de nombre de clients que nous avons eu plaisir à transporter »., déclaré Pascal de Izaguirre, Président directeur général. Corsair aura été un des deux seuls transporteurs aériens au monde à avoir exploité toutes les versions du 747, du 100 au 400, en passant par le SP.

Retrouvez nous en podcast et vidéo

31 commentaires

  • Bertrand d’Argoeuves

    Je suis un fan absolu de 747, l’ayant emprunté a multiple reprises sur UTA, la Thaï, SG, Catay, AF, Quantas ou encore Malaysian. Figurez vous que je devais m’envoler en Guadeloupe le 26 mars 2020 avec corsaire, voyage avorté, merci covid-19!! Très triste d’avoir louper cette occasion! J’espere que le 747-8 récupèrera quelques parts de marché (autre que luft et china)! Le 380 aura voler un peu plus de 15 ans, le 747 (toutes versions confondues) volent depuis plus de 50 ans. On se laissera jamais de regarder les photos et vidéos du plus bel avion de ligne jamais construit.

  • Aff le loup

    Vi le monde change..après le Covid-19 !
    Le 10 mars dernier, ce sont des passagers inhabituels qui ont embarqué à l’aéroport de Brest. Un millier de porcs reproducteurs français ont parcouru plus de 10.000 kilomètres dans des cages en bois harnachées au sol d’un Boeing 747 en direction de la province de Shanxi, en Chine.
    Z’ont encore de beaux jours les 747…

  • Gilles MICHEL

    Mon cher JUMBO,
    J’ai regardé ton dernier vol les larmes aux yeux! Après tant d’années passées aux commandes, tu ne nous a jamais trahi, jamais posé le moindre problème grave et toujours ramené à destination, merci.
    Ta force tranquille nous a permis de t’utiliser toujours au maximum de tes possibilités, même le récent 380 ne pouvait égaler ton savoir faire sur nos lignes.
    Tu nous quittes dans cette superbe livrée qui est une réussite incontestable. Le jour de sa sortie, un collègue d’AF en 777 (il se reconnaîtra) nous a même laissé le passage à ORY en disant sur la fréquence: « Dieu que tu es beau CORSAIR, passes devant qu’on t’admire!!! » Sympa, je m’en souviens encore!
    Bon repos mon gros bébé, tu l’as bien mérité, les Airbus vont reprendre le flambeau et continuer à porter haut les couleurs pour encore longtemps j’espère, n’en déplaise à quelques remarques désobligeantes de certains qui ne connaissent pas le sujet.
    Je fais le voeu (avec peu d’espoir) qu’on ne t’émiette pas car le savez vous? les avions (et surtout les 747- LOL) ont une âme!
    Adieu mon gros bébé!

  • STERCHI JEAN

    HELLO BIEN LE BONJOUR QUEL BEAU 747 AVONS FAIT ZURICH -PERTH 3 FOIS
    QUEL BEAU VOYAGE NOTRE JUNIOR HABITE A PERTH.
    QUE DE TRES BON VOL FABULEUX .
    BONNES SLUTATIONS STERCHI

  • ddechamp71

    … Malheureusement l’article est inexact quand il affirme que Corsair aura utilisé toutes les versions du 747, puisque cette entreprise n’a pas opéré de 747-8 et qu’il est très improbable qu’elle en utilise dans le futur. En revanche avoir été un des opérateur du rare « Coupé Sport », le -SP, restera un privilège.

    DC

  • Aff le loup

    Avant le A380, le 747 de la Corsair était le plus gros avion du monde en termes de capacité passagers !

  • Rantet.j

    Bien triste de voir partir ce bel avion mais encore plus triste de voir le personnel désespéré ne sachant pas ce que l’avenir lui réserve. Des hommes et des femmes qui adorent leur compagnie et Il serait bien injuste de ne pas leur accorder un soutien equivalent à celui accordé aux compagnies concurrentes.

  • Riri

    Comment expliquer qu’une entreprise comme AF soit encore la si ca n’est grace a l’argent des contribuables? (Par 2 fois)
    AF aurait ete en depot de bilan en juin s’il n’y avait pas eu l’action de l’etat pourtant minoritaire .

  • Mouadazimani

    Dommage cette avion est tre bon peut etre il le renplacer par 747 8

  • Corine Aubriet

    Quel magnifique avion!!

  • JMB

    Bel avion, jolies photos, merci
    J’aimais bien son pont supérieur (non, je ne volais ni en business ni en 1st)
    En quoi l’avion est-il mythique ? ce n’est pas un mythe, il a bien existé

  • AUBRIET

    Avoir volé sur cet avion de est un honneur ✈️?

  • Dominique

    Bel avion, majestueux au décollage, impressionnant à l’atterrissage… inégalé. Et en tant que passager, j’appréciais aussi beaucoup son volume intérieur, moins oppressant que les machines modernes. Une époque se termine… Le ciel sera-t-il désormais plus bleu ? et l’herbe plus verte ?

    • bdd13
      bdd13

      Enfin…. près de 600 pax… assez oppressant tout de même. Plus l’impression de voler dans une bétaillère qu’autre chose.
      Mais cela n’enlève rien au caractère mythique de cet avion suffisamment hors norme pour être devenu un symbole de la technologie.

  • PHILIPPE GUERIN

    SOMMES NOUS DEVENUS SI PRUDES QU IL FAILLE EVITER DE DIRE QUE LE 3° JUMBO ETAIT IMMATRICULE « SEX » ET NON PAS « TUI ».
    CECI EN REFERENCE A LA BANDE SON DE GAINSBOURG POUR FILM SOFT PORN
    EMMANUELLE 3

    • Aldo

      Rien à voir avec le fait d’être prude ou pas !!

      Le F-GSEX était un 300 et non un 400, sorti de la flotte il y a longtemps.

      Les 3 derniers étaient bien le SEA, le SUN et le TUI (en référence à l’actionnaire majoritaire de Corsair à l’époque).

      • ddechamp71

        Mais Corsair a eu également un -400 immatriculé F-HSEX (qui a quitté la compagnie voici déjà plusieurs années), le but ayant été de reproduire la série des SEA, SEX and SUN après le départ des -300 originels (malheureusement sans les logos stylisés de ces derniers, uniformisation de la livrée TUI oblige).

        Les F-GSEA/SEX/SUN (-300) et les F-HSEA/SEX/SUN (-400) étaient bien des séries différentes.

        DC

  • Jean-Mi

    Mince alors !
    Je l’ai vu partir hier… Je me disais: « tiens, y’a un 747 qui vole à Orly ? »
    Coup d’oeil à Flightradar, et je constate qu’il a fait un tour de piste et s’en est parti vers le nord…. Etrange ce tour de piste, je ne pensais pas que ce fut le dernier !
    Bonne retraite 747 ! Tu auras bien bossé !

  • Enzo

    Trop brouillants, trop polluant …. bon débarras

    • Alain

      Encore un commentaire un peu débile et trop brouillant??, de quelqu’un qui juge le passé avec les réflexes d’aujourd’hui, je le vois bien en déboulonneur de statues

      • MIKE

        Ah non ! Minimum de pollution si on fait le ratio pax/ consommation… et puis on s’en fout ! N’importe quel “jeune” avé so scooter volé fait dix fois pire !

    • Dominique Lazarski

      Ne vous laissez pas impressionner par les commentaires désobligeants de certains qui jugent une faute de frappe. Comme dans de nombreux commentaires d’aujourd’hui celui-ci ne pouvait passer que par l’insulte agrémentée au surplus d’une réflexion au raz des pâquerettes.
      Vous avez raison, cet avion était trop bruyant et trop polluant. Il avait été retiré dans de nombreux pays , en France nous avons attendu trop longtemps pour le faire. Et ce n’est pas juger le passé avec les connaissances d’aujourd’hui que de faire ce constat. C’est le contraire, utiliser les connaissances du présent pour corriger les erreurs du passé. Cet avion a certes été un fantastique progrès pour le transport aérien. Ses performances ont cependant été largement dépassées par les nouveaux avions en circulation.

    • RANC

      Malheureusement la pollution ne vient pas que des avions ?

  • Paul

    Et bientôt la fin de Corsair par la même ?
    Comment expliquer qu’une entreprise déficitaire depuis des années, qui perdait 30 millions l’année précédente puis 3 mois de chiffre d’affaire en 2020, peu espérer survivre jusqu’à la fin de l’année et avec quelle trésorerie ?

    • ddechamp71

      Au risque de vous étonner, une entreprise déficitaire peut survivre à condition qu’un actionnaire digne de ce nom la soutienne. Je ne suis pas bien certain de votre état d’esprit quand vous avez rédigé le commentaire ci-dessus, j’ose encore espérer qu’il n’y avait aucun dédain ni volonté de voir Corsair disparaître dans votre propos.

      Maintenant on ne va pas se mentir, la situation est chaude, bouillante même. Nos actionnaires sont en train de prendre la poudre d’escampette, TUI l’actionnaire « descendant » est lui-même en grave difficulté, quant à l’actionnaire « montant », Intro-Aviation, ce n’est qu’une coquille vide. Et l’Etat joue les Ponce Pilate en disant qui si pas d’aide des actionnaires, pas d’aide de l’Etat non plus.

      Au moins, dans ce dernier cas, le contribuable pourra se féliciter que pas un copek d’argent public n’aura aidé cette entreprise à survivre.

      Mais quand le nombre d’opérateurs sur telle ou telle destination sera réduit à sa portion congrue, notamment sur les DOM, il ne faudra pas venir pleurer sur la hausse des tarifs qui en découlera inexorablement.

      Bien cordialement,

      DC, encore salarié de Corsair à ce jour.

      • Morbier

        « Au risque de vous étonner,une entreprise déficitaire peut survivre à condition qu’un actionnaire digne de ce nom la soutienne. »:on était au courant:le cas de Geci international est typique dans ce sens.

      • Peter

        @ddechamp71
        « DC, encore salarié de Corsair à ce jour. » : profitez en tant que cela dure…
        PS : un actionnaire « digne de ce nom » pour reprendre vos lignes, dans les affaires, n’est pas une oeuvre de charité philanthropique et n’a pas pour vocation d’investir dans un panier perpétuellement percé mais plutôt de récolter les fruits de ses investissements, ce qui dans le cas de Corsair reste à démontrer.
        cqfd.

      • ddechamp71

        @Peter : eh bien vous allez être déçu, triste même ! Selon la Tribune du 19 juin, il semblerait que pour Corsair un plan de sauvetage massif se dessine. Ceux qui nous voyaient déjà morts et enterrés, et qui peut-être y avaient même un intérêt personnel, à lire certains commentaires dont le vôtre, vont devoir patienter encore un peu.

        C’est ballot, hein ?!?

        DC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.