Accueil » Le Groupe ADP acquiert l’aéroport d’Almaty

Le Groupe ADP acquiert l’aéroport d’Almaty

Le groupe ADP poursuit son développement international en prenant le contrôle du plus grand aéroport d'Asie centrale. L'aéroport d'Almaty (Kazakhstan) a traité 6,4 millions de passagers en 2019.

12.05.2020

L'aérogare de l'aéroport d'Almaty (Kazakhstan). © Groupe ADP

Le consortium formé par TAV Airports (dont le capital est détenu à 46,12% par le Groupe ADP) et VPE Capital, a signé le 7 mai 2020 un accord portant sur le rachat d’une participation de 100 % de l’aéroport d’Almaty, et des activités connexes de carburant et de services, pour une valeur de 415M$.

La participation de TAV Airports dans le consortium ne sera pas inférieure à 75 % et le transfert des parts aura lieu après la clôture de la transaction, qui devrait avoir lieu au cours des prochains mois, après réalisation des procédures légales nécessaires. L’aéroport sera consolidé en intégration globale dans les comptes de TAV Airports.

Le Kazakhstan mise sur le transport aérien

L’aéroport d’Almaty, capitale économique du Kazakhstan, est le plus grand aéroport d’Asie Centrale : il a accueilli environ 6,4 millions de passagers en 2019 dont un peu moins de la moitié sur des liaisons internationales. Le Kazakhstan, plus grand pays enclavé du monde avec 2,7 millions de km² est le moteur de la croissance économique de la région et représente 60 % du PIB de l’Asie Centrale.

Retrouvez nous en podcast et vidéo

2 commentaires

  • Pilotaillon

    Investir, cela veut dire en prendre le contrôle avec des savoir-faires et, pour ADP, d’autres actifs dans le domaine.
    Je ne doute pas qu’il y a là une vision d’organisation logsitique, donc de prendre position sur une plateforme qui permettra de mieux organiser les routes. Anticipant l’accroissement des échanges, avec l’orient et la Chine.
    Est-ce que vous laissez l’achat à vos concurents pour qu’ils vous faturent ensuite leurs services ?
    Si j’étais salarié je serais rassuré de voir mon entreprise penser à l’avenir, et se positionner dans un marché qui offre les mêmes déboires à ses concurentes.
    Il me semble, de toutes manères, que le transport aérien ne va pas s’arrêter de sitôt. Remarquez, je ne parle pas de croissance mais d’optimisation logistique pour une meilleure réponse au marché.

  • EBERHARD

    Donc, si je comprends bien, ADP va débourser plus de 100M€ pour agrandir son portefeuille de participations. Dans le contexte actuel ses salariés en chômage partiel et ses clients apprécieront…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.