Accueil » L’IATA estime une baisse de 60% du nombre de passagers en Europe en 2020

L’IATA estime une baisse de 60% du nombre de passagers en Europe en 2020

L'association internationale du transport aérien (International Air Transport Association, IATA) a publié ses estimations de l'impact de la pandémie du Covid-19 sur le nombre de passagers en Europe. L'IATA prévoit en 2020 une chute  moyenne de 60% en comparaison de 2019. En France, la baisse est envisagée à hauteur de 65%.

15.08.2020

En dépit de l'augmentation du nombre de vols depuis la réouverture des frontières, le nombre de vols commerciaux est encore inférieur de plus de 50 % en comparaison de 2019. © IATA

Malgré une reprise progressive des vols commerciaux en Europe, l’IATA s’avoue préoccupée et invite les gouvernements à coordonner une levée des restrictions de circulation et à trouver une alternative à la quatorzaine, de manière à éviter d’aggraver la situation économique.

L’association relève que début août 2020, les vols en Europe sont encore sous le seuil des 50% en comparaison de la même période en 2019. L’IATA prévoit sur l’année 2020 une baisse de 60% du nombre de passagers en Europe et redoute une deuxième vague de Covid-19. Selon l’association, la demande passager ne retrouvera son niveau de 2019 qu’en 2024.

L’IATA alerte également sur l’impact que subira l’emploi en lien avec l’aviation, tourisme compris : plus de 7 millions d’emplois sont ainsi en jeu.

En France, l’IATA estime la demande passager en baisse de 65% sur 2020, en comparaison de 2019, soit une perte de 94,6 millions de passagers, assortis d’une perte estimée à 16,7 milliards de dollars. L’association estime enfin que 466.100 emplois sont en péril en France.

Selon les données de l’IATA, le pays le plus impacté sur l’année 2020 serait la Grande-Bretagne, avec des pertes estimées à 165 millions de passagers, 30,6 milliards de dollars et 780.000 emplois menacés.

Très lente reprise du fret aérien en juin 2020

Retrouvez nous en podcast et vidéo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.