Accueil » Norwegian annule 92 Boeing 737 MAX

Norwegian annule 92 Boeing 737 MAX

Norwegian exploite déjà 18 Boeing 737 MAX et une trentaine de Dreamliner dans sa flotte. © Norwegian Air Shuttle

Le jour même où Boeing reprend les vols de (re) certifications de son 737 MAX (lundi 29 juin 2020), l’un de ses plus gros clients, Norwegian Air Shuttle, annule une commande majeure. Cinq 787 Dreamliner sont aussi concernés.

La compagnie à bas coûts, Norwegian Air Shutlle, déjà en proie à de grandes difficultés financières, n’a visiblement pas pu attendre plus longtemps. Cette annulation comprend 97 appareils (92 B737 MAX-8 et 5 B787-9) pour un montant catalogue de 5,5 milliards de dollars.

Elle a même exprimé dans un communiqué boursier exiger le remboursement des acomptes déjà versés et avoir lancé une procédure judiciaire pour obtenir des dédommagements liés aux pertes générées par l’immobilisation des 737 MAX.

Norwegian avait annoncé le 17...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

2 commentaires

array(1) { [0]=> int(30) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • La Norwegian Air Shutlle! n’ Y va pas dans la demi-mesure, au moins c’ est vite expédier! Pour Boeing et d’ autre pourrais suivre aussi, Airbus les problèmes ne sont guère terminer aussi, la crise n’ arrange rien qui ne vaille?

    Répondre
  • Voilà ce qui s’appelle rentrer dans le dur… On s’y attendait…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(30) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(30) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.