Accueil » Résultat net du Groupe ADP en hausse de +31,2% en 2017

Résultat net du Groupe ADP en hausse de +31,2% en 2017

Huis clos à Roissy pour des passagers immobiles qui s'inventent des destinations et des provenances. © Gil Roy / Aerobuzz.fr

En 2017, le chiffre d’affaires du groupe ADP a fait un bond de +22,7% pour atteindre 3,617 milliards d’euros. Globalement, le groupe a traité 228,2 millions de passagers (+7,4%) dont 101,5 millions (+4,5%) à Roissy-CDG et Orly.

La croissance spectaculaire du chiffre d’affaires du Groupe ADP en 2017 est en partie liée à l’intégration globale du groupe aéroportuaire turc TAV AirportsHors intégration globale de TAV Airports, le chiffre d’affaires est en croissance de 1,8 %, à 3,001 milliards d’euros.. Parmi les faits marquants :

  • la croissance du produit des redevances aéronautiques à Paris Aéroport (+ 5,2 %, à 1 055 millions d’euros), portée par la dynamique du trafic passagers (+ 4,5 %) et...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

3 commentaires

array(1) { [0]=> int(30) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • Bonjour,
    Vinci va bientôt racheter ADP donc tout va aller beaucoup mieux pour les compagnies et les passagers.
    L’exemple des autoroutes est là pour le prouver …. (sniff)

    Répondre
  • Aaaah je suis rassuré , ADP augmente ses profits , et va poursuivre la saignée qu’elle inflige aux compagnies françaises , tout en maintenant son niveau de service bien loin des standards internationaux : passerelles souvent cassées , GPU ( Ground Power Unit : groupe électrique pour les avions au sol ) déficients , et gestion des plateformes loin d’etre optimisée lors des épisodes neigeux …
    Et en 2018 , redevances aéroportuaires prévues augmentées … Tout va bien …

    Répondre
    • Eh oui! Plus de 40% de marge et plus de 40% plus cher que les aéroports des capitales alentours. Avec l’Etat (mauvais) actionnaire à + de 50%, la vache à lait produit des dividendes bienvenus, et comme la compagnie nationale peut le supporter, la saignée s’accroit encore de plus de 2% cette année. Surcoût de 350M€ pour AF, tant pis pour ses salariés….

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(30) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(30) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.