Accueil » Survol basse altitude de l’Île Maurice en A350-900

Survol basse altitude de l’Île Maurice en A350-900

Le premier A350-900 d’Air Mauritius s’est posé sur l’aéroport Sir Seewoosagur Ramgoolam -Plaisance (Île Maurice), le 20 octobre 2017, à 15h00 après avoir survolé les différents points caractéristiques de l’île à 1.000 pieds, soit un peu plus de 300 m sol.

21.10.2017

La cinquantaine de passagers qui a participé au convoyage de l’A350-900 d’Air Mauritius a pu suivre sur leur écran individuel Top Series Avant de Thales l’arrivée non standard sur l’aéroport de Plaisance. © Gil Roy / Aerobuzz.fr

Le premier A350-900 réceptionné par Air Mauritius, le 19 octobre 2017 à Blagnac, a rejoint sa base, le lendemain, sur l’aéroport de Plaisance où son arrivée a été un événement. Avant de se poser, il a effectué un survol à basse altitude de l’île, passant par les différents points caractéristiques et un passage train sorti au-dessus de la piste. Le gros-porteur d’Airbus incarne le renouveau de la compagnie nationale qui fête cette année son cinquantième anniversaire. Un événement d’autant plus...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

10 commentaires

  • XMAN

    Bonjour. Connaît-on l’équipage qui a volé pour ce premier vol vers Maurice. Et comment Il est sélectionné.?

    • Gil Roy
      Gil Roy

      Il s’agissait d’un équipage mixte, c’est-à-dire deux pilotes de la compagnie et deux pilotes d’Airbus (qui resteront un mois). Le pilote en fonction pour l’arrivée était mauricien.

  • Mylene Raimbert Samuel

    Bravo Air Mauritius!

  • Goussé

    La même chose pour moi avec le 380 lors de la première venue à Maurice pour une présentation de l’avion de développement.
    Un superbe souvenir et un incroyable accueil.
    Un paradis terrestre sur terre!

  • DAUMONT Xavier

    Félicitations au photographe, Gil Roy (?) pour ces belles photos.

  • DAUMONT Xavier

    Espérons que les pilotes ne seront pas sanctionnés, comme ceux d’Air Berlin, pour cette maneuvre.

    • Raoul Volfoni

      Quelle est la hauteur minimale de survol à Maurice ?
      Les USA ou la majorité des pays Européens appliquent 300 mètres / à l’obstacle le plus élevé dans un rayon de 600 mètres, une rapide recherche dans l’AIP de Maurice (gen 1.7) laisse entrevoir : « The minimum height restriction applies to all aircraft and is to be not less than 1500 ft over congested areas » très loin des hauteurs minimales habituelles Françaises qui datent de 1957…. les 300 mètres sol évoqués sont peut être un non événement la bas, comme dans beaucoup de pays d’ailleurs ….

      • Jean-Mi

        Quelle tristesse mon pauvre Raoul… On vous parle d’un bel évènement, d’une livraison à une ile d’un avion la désenclavant, de populations qui rêvent et accourent en masse pour voir cela car ils sont fiers de leur compagnie nationale, et vous nous répondez réglementation et interdiction… Quelle tristesse mon pauvre monsieur…

      • Raoul Volfoni

        @ Jean Mi
        Je voulais juste rappeler devant la crainte de Xavier Daumont qui espérait que les pilotes ne soient pas sanctionnés, que les hauteurs minimales de survol ne sont pas partout aussi élevées que celles dont on a l’habitude en France, et donc que ce que les pilotes avaient fait en étant à 1000 pieds n’était probablement pas source de sanction. Ceci mis a part, je suis comme vous : enthousiaste à la vue de ce genre d’ événement et du développement commercial de cette compagnie 😉

    • Jean-Mi

      J’ose juste prétendre que cette cérémonie n’était pas improvisée mais bel et bien préparée avec analyse des zones de survol et accord des contrôleurs locaux… Il n’est pas interdit de faire ça, il faut juste demander gentiment la plupart du temps et montrer que l’on est sérieux… Enfin, être responsable quoi… Mais il est tellement plus à la mode de se cacher derrière une réglementation ou un parapluie au lieu d’y prendre du plaisir en toute responsabilité.
      On devrait faire ça plus souvent et inviter le grand public. La semaine dernière, l’A330 Néo a fini son premier vol par un passage bas à Blagnac. J’ai souvenir du premier vol de l’A380 en direct à la télé (France 3 !) et terminé par un survol du Capitole de Toulouse et un passage bas à Blagnac… C’était beau, sympa, et une récompense pour tout ceux qui ont travaillé pour ça de voir « l’objet » en vol.
      Faisons rêver les gens ! Nous en avons tellement besoin… Soyons les premiers, nous, aviateurs ou gens d’aviation, à partager notre passion et notre métier au lieu de nous tirer une balle dans le pied ! L’aviation fait toujours rêver, ce n’est pas à nous de volontairement nous restreindre de la montrer à des foules qui le demande ! Rappelez -vous les bouchons à Toulouse pour accéder au terrain pour voir le premier vol de l’A380 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.