Accueil » Très lente reprise du fret aérien en juin 2020

Très lente reprise du fret aérien en juin 2020

Même si le fret aérien se porte mieux que le transport de passagers, les chiffres du transport aérien pour juin 2020 demeurent catastrophiques.

29.07.2020

La capacité de soute du fret international a diminué de 70 % en juin 2020, par rapport à juin 2019, en raison de l’interruption des services de passagers attribuable au Covid-19. © Airbus

En juin 2020, la demande à l’échelle mondiale, mesurée en tonnes-kilomètres de chargement (CTK), a diminué de 17,6 % par rapport à juin 2019. Il s’agit d’une modeste amélioration comparativement à la chute de 20,1 % en glissement annuel observée en mai 2020. Concernant le transport aérien de passagers (mesuré en kilomètres-passagers payants, ou RPK), il a diminué de 86,5 % par rapport à l’année précédente. Cela ne représente qu’une légère amélioration par rapport à la contraction de 91,0 % observée en mai 2020. Ce frémissement de la demande est lié à l’amorce de reprise du trafic dans les marchés intérieurs, en particulier en Chine. Le coefficient d’occupation des sièges en juin 2020 a atteint un creux historique pour le mois, à 57,6 %. Il était à 84,4% en juin 2019.

IATA qui diffuse ces résultats estime que le transport aérien ne reviendra pas au niveau d’avant le Covid-19 avant 2024, « soit un an plus tard que ce qu’on prévoyait auparavant ». Pour 2020, le total mondial de passagers (embarquements) devrait décliner de 55 % par rapport à 2019 ; IATA prévoyait 46 % en avril 2020. Les révisionnistes travaillent à l’aveuglette…

Retrouvez nous en podcast et vidéo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.