Accueil » Vinci Airports prend pied en Amazonie

Vinci Airports prend pied en Amazonie

À l’issue de l’appel d’offres lancé par l’ANAC (Agência Nacional de Aviação Civil), Vinci Airports a remporté (7 avril 2021) une concession de 30 ans portant sur l’exploitation de sept aéroports de la région Nord du Brésil : Manaus, Porto Velho, Rio Branco, Boa Vista, Cruzeiro do Sul, Tabatinga et Téfé.

8.04.2021

En 2019, l'aéroport de Manaus, porte d'entrée de l'Amazonie, a accueilli 3 millions de passagers. © Vinci Airports

Ces sept aéroports brésiliens qui ont accueilli 4,7 millions de passagers en 2019 sont présentés comme essentiels pour le désenclavement d’une région vaste de 3,8 millions de km2. Vinci Airports aura la charge d’assurer les opérations, la maintenance et la modernisation des terminaux et des pistes, ainsi que de transformer ces aéroports en infrastructures durables.objectif de zéro émission nette, installations de parcs photovoltaïques, traitement des déchets et des eaux usées, mise en place de laboratoires de biodiversité, projets de puits carbone avec des ONG locales. Pour ce faire, le groupe français précise qu’il s’appuiera « sur la politique environnementale qu’il a déployée avec succès à l’aéroport Salvador Bahia dans le nord-est du Brésil depuis 2018. »

Par ailleurs, Vinci Airports mise sur le développement du trafic passagers et de l’activité de fret à Manaus, 3ème aéroport de fret du Brésil. Manaus joue un rôle important dans l’économie brésilienne, notamment dans le domaine de l’industrie électronique en forte croissance.

Avec ces sept nouvelles plates-formes aéroportuaires, le réseau mondial de Vinci Airports compte  52 aéroports, dont 16 aéroports au Brésil, au Chili, au Costa Rica et en République dominicaine.

Retrouvez nous en podcast et vidéo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.