Accueil » Le château de famille d’Antoine de Saint-Exupéry sauvé !

Le château de famille d’Antoine de Saint-Exupéry sauvé !

La Maison d'enfance d'Antoine de Saint-Exupéry est depuis 2009 propriété de la commune de Saint Maurice de Rémens où il y est implanté. ©Succession St-Exupéry-d'Agay

La région Auvergne-Rhône-Alpes annonce le rachat du château de Saint-Maurice-de-Rémens (plaine de Ain), dans le but d’y installer un musée à court terme... Serait-ce l’épilogue d’un feuilleton de plus de 30 ans de tractations, de rebondissements et de tracas pour la famille d’Antoine de Saint-Exupéry et pour tous ceux qui trouvaient légitime que le château d’enfance d'Antoine de Saint-Exupéry vive une seconde vie ?

Le Petit Prince et son papa peuvent être satisfaits… En ce 12 septembre 2019, lors de sa visite au Château de Saint Maurice de Rémens, Laurent Wauquiez,  Président du Conseil Régional Auvergne-Rhône-Alpes, a officiellement annoncé le rachat de la bâtisse. Au-delà de la surprise de l’annonce, qui venait confirmer les bruits qui courraient depuis déjà quelques semaines, c’est un immense apaisement aussi pour la commune de Saint-Maurice, élus et habitants confondus, qui se sont endettés pour sauver l’édifice.

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

6 commentaires

array(1) { [0]=> int(6) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • Je viens de lire le mystère de ST EX j’ais toujurs entendu parler de lui et à l’école en 1946 j’ais reçu le prix d’honneur le titre étais LE PETIT PRINCE . Je suis née en 1936 je n’ais pas tout compris au départ mais je pense lire d’autre de ses livres . Je le considères comme un grand HOMME il garder tout ce patrimoine …..

    Répondre
  • En mi humilde opinión, un edificio de esas características no puede ni se debe dejar que desaparezca, hay que reconstruir sin alterar su diseño, también sé que los dineros son para situaciones mas importantes como hospitales, colegios, pueblos con carencias significativas. Pero el castillo de El Principito es PATRIMONIO DE LOS NIÑOS Y LA HUMANIDAD, no podemos dejar que el tiempo y el olvido se lo lleve, es una tarea dura pero se debe hacer eventos con otros artistas para recaudar fondos y con el tiempo se convertirá en una gran atracción donde miles de turistas, me incluyo podrán visitarlo, generando ganancias para su mantención y también para las personas que viven en el pueblo. Por favor no dejen a las próximas generaciones sin este fantástico lugar, Grande ANTOINE DE SAINT-EXUPÉRY

    Traduction (via Deepl.com) proposée par l’éditeur[À mon humble avis, un bâtiment présentant ces caractéristiques ne peut et ne doit pas disparaître, il doit être reconstruit sans en altérer la conception. Je sais aussi que l’argent est destiné à des situations plus importantes comme les hôpitaux, les écoles, les villes qui connaissent des pénuries importantes. Mais le château du Petit Prince est une PATRIMOINE D’ENFANTS ET D’HUMANITÉ, nous ne pouvons pas laisser le temps et l’oubli l’emporter, c’est une tâche difficile mais des événements doivent être faits avec d’autres artistes pour récolter des fonds et avec le temps il deviendra une grande attraction où des milliers de touristes, moi y compris, pourront le visiter, générant des profits pour son entretien et aussi pour les gens qui vivent dans la ville. Ne laissez pas les générations suivantes sans ce lieu fantastique, le Grand Antoine de Saint-Exupéry
    ]

    Répondre
  • J’ai le sentiment que le fait que LW ait permis de débloquer le dossier suscite quelques aigreurs… Cela dit, il convient bien sûr de demeurer vigilant quant au développement d’un tel projet et à son coût.

    Répondre
  • Encore un éléphant blanc qui viendra grossir les rangs des projets somptuaires et inutiles de notre état obèse. Les régions se plaignent de ne plus avoir d’argent, elles devraient se soucier de le consacrer à des choses utiles.
    Les projets culturels, réhabilitations et autres sont à laisser à l’appréciation du secteur privé…

    Répondre
  • par Jean-Louis Chollet

    Bonjour,
    Après l’argent, la politique ?
    Ou bien les deux ensemble ?
    De grâce, arrêtons d’exploiter Antoine de Saint Exupéry et son Petit Prince !
    Laissez reposer en paix et continuez de lire leur poésie…
    Amicalement,
    Jean-Louis Chollet

    Répondre
    • Oui mais dans ce cas que fait-on de la propriété .. les japonais on reconstruit le site chez eux, ils en ont fait un lieu de mémoire avec 400.000 visiteurs par an et nous on a l’original et on ne fait rien ?.. cela fait des dizaines d’années que la bâtisse se dégrade alors peu importe la couleur politique de la région à cet instant ce projet vient de naître et je lui souhaite d’aller à son terme .. j’étais au spectacle  » la terre d’un homme  » dans le parc le 14 sept dernier et j’ai vécu un moment merveilleux et question poésie j’ai fait le plein .. Cette vieille bâtisse et son parc appartiennent à notre patrimoine national mais compte tenu du caractère universel de l’oeuvre de cet écrivain en fait c’est beaucoup plus , il s’agit de celui de la terre des hommes ..

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(6) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(6) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.