Accueil » Une éblouissante évocation d’Antoine de Saint-Exupéry

Une éblouissante évocation d’Antoine de Saint-Exupéry

Un des temps fort de l'exposition St Exupéry de Lyon est l'immersion finale. Le visiteur est spectateur du cache-cache entre l'auteur et son petit personnage, au milieu de livres géants. © Gil Roy / Aerobuzz.fr

Le 14 octobre 2020 s’ouvre à Lyon une exposition consacrée à Saint Exupéry. Intimiste, spectaculaire, émouvante, elle est tout à la fois. L’auteur de Terre des Hommes n’a jamais été autant d’actualité en cette époque en manque de repères.

Lyon n’en veut visiblement pas à Saint Ex d’avoir écrit qu’il était né chez elle « par hasard ». Lyon l’a adopté. Elle lui a dédié, il y a vingt ans, son aéroport international et a érigé une délicate sculpture, juste en face, de l’immeuble, où il a vu le jour. Et pour preuve nouvelle de sa reconnaissance éternelle, Lyon accueille, du 14 octobre 2020 au 25 avril 2021, une exposition comme jamais encore, Saint-Exupéry n’avait bénéficié.

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

8 commentaires

array(1) { [0]=> int(6) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • Curieux; la photo de la jambe de train repêchée en Méditerranée , j’avais toujours lu que l’épave du P38 n’était pas celle de Saint EX ?

    Répondre
    • Oui… Ce sujet fera toujours (ou au minimum longtemps) débat. Peu importe ce que l « on » croit. Pour les uns, l’histoire de l’épave est la doctrine sur laquelle se fonde le marketing autour des sites qui vivent du nom. Pour les autres, ce qui importe, c’est d’entretenir la mémoire de l’Homme et de l’œuvre. Quelque part, peut-être les intérêts des uns et des autres se rejoignent t ils ?

      Répondre
  • Bonjour,
    Saint-Exupéry restera encore pour très longtemps une étoile brillante dans le ciel de la Sagesse humaine.
    Lisons ses livres dans le but d’aimer et de rendre plus humain ce monde qui cherche son horizon encore, malheureusement, loin de la clarté matinale.
    Dêva KOUMARANE

    Répondre
  • Voilà un Grand monsieur qui continue à nous faire rêver avec le Petit Prince et à toujours nous souvenir de Notre Histoire avec ses ouvrages. Il est important que les Jeunes lisent son oeuvre

    Répondre
    • J’apprécie votre commentaire.
      Si seulement, à propos des Jeunes, on pouvait mettre en exergue dans toutes les écoles, tous les collèges et lycées, le passage de « Terre des hommes » cité dans l’article!
      Quant à nous, déjà sérieusement avancés dans notre vol au dessus de cette Terre, aurions nous intérêt à nous y référer dans nos actes, nos paroles et nos pensées.
      Est-il naïf d’espérer que les politiques et décideurs en fassent de même?

      Répondre
  • Bonjour Gil,
    Je voudrais préciser que cette exposition « St-Ex, un petit prince parmi les hommes » se tient également à Toulouse-Montaudran à « L’Envol des Pionniers », sur les lieux mêmes où il a été embauché et où il exerçait sa profession de pilote. Cette exposition sera ouverte au public du 17/10/2020 au 29/08/2021. Une conférence avec dédicace de Bernard Chabbert aura lieu le samedi 17/10 à 15h00 pour la sortie de la dernière BD « St-Ex un prince dans sa citadelle » dessinée par Romain Hugault.
    https://www.antoinedesaintexupery.com/2020/10/14/exposition-antoine-de-saint-exupery-un-petit-prince-parmi-les-hommes-a-lyon-et-toulouse/
    https://www.lenvol-des-pionniers.com/agenda/conference-saint-ex-un-prince-dans-sa-citadelle/

    Répondre
  • Je vois qu’une lubie récente de l’Association des amis d’Antoine de Saint-Exupéry commence à répandre ses ravages. Voilà qu’il faudrait supprimer le trait d’union reliant Saint et Exupéry, au mépris des règles formelles de la grammaire française (Cf. Grevisse), sous le fallacieux prétexte qu’il n’apparaissait pas dans la signature. Personne ne peut s’arroger le droit de massacrer la langue et son orthographe (bien que ce soit devenu d’usage courant à notre époque aussi pressée de changement qu’inculte).
    Résultat : dans le même texte, autant de Saint Exupéry que de Saint-Exupéry. Le lecteur y retrouvera-t-il ses petits ? Pauvre Saint-Ex !

    Répondre
  • Est-ce qu’on pourrait au moins renommer l’aéroport qui utilise son nom? En effet, l’aéroport est actuellement infesté de baobabs voir de tous les symboles négatifs et utilisés dans l’oeuvre magnifique qu’est Le Petit Prince…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(6) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(6) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.