Accueil » Adieu au Super Etendard !

Adieu au Super Etendard !
premium

Quarante deux ans après son premier vol, le SEM arrête définitivement sa carrière sous les couleurs françaises. La Marine Nationale lui a rendu un dernier hommage, le 12 juillet 2016, sur la base aéronavale de Landivisiau. Reportage photo…

13.07.2016

Le dernier envol ! © Frédéric Lert / Aerobuzz.fr

Plus qu’une page qui se tourne, c’est un chapitre qui se termine, ou même un livre que l’on referme. Les trois flottilles de chasse de l’aéronavale, les 11F, 12F et 17F, évolueront désormais uniquement sur Rafale M. Pour marquer l’événement, l’aéronavale avait convié un grand nombre d’anciens, parmi lesquels quelques célébrités, sur la base de Landivisiau. Dans le hangar accueillant tout ce petit monde, des vendeurs d’insignes et de chemisettes, des illustrateurs, un éditeur de BD, des maquettes, mais aussi un...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

 

Identifiez vous pour voir le contenu !

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Frédéric Lert

chez Aerobuzz.fr
Journaliste et photographe, Frédéric Lert est spécialisé dans les questions aéronautiques et de défense. Il a signé une vingtaine de livres sous son nom ou en collaboration. Il a rejoint Aerobuzz en juin 2011. Au sein de la rédaction, Frédéric Lert est le spécialiste Défense et voilures tournantes.

10 commentaires

  • Gilles

    Adieu au Super Etendard !
    J’ai eu la chance de travailler sur le developpement du Standard 5, le SEM restera une des grandes experiences de ma carriere, un magnifique avion!

  • Lascar2

    Adieu au Super Etendard !
    Je soutiens tout à fait les messages s’étonnant de l’absence d’un SEM au défilé du 14 juillet… A deux jours près, il n’est plus en service, alors hop, à la trappe et aux oubliettes !! « Servez la France, elle vous le rendra » reste donc hélas toujours vrai ! Pourtant, le SEM décoré présent lors de son retrait suivi de 3 Rafale aurait été à la fois un belle hommage rendu à l’aéronautique française, aux plus de quarante années d’utilisation et de misions réalisées, aux pilotes l’ayant servi dont certains morts en service et un passage de flambeau avec le Rafale…. En Angleterre, cela aurait été autre chose c’est certain…. Ils rendent encore hommage au Lancaster, Spitfire et Hurricane… Et nous à quoi déjà ??

    • stanislas

      Adieu au Super Etendard !
      Je ne suis pas sûr que cette absence soit due au manque d’intérêt de la Royale pour marquer une fin de carrière en beauté car cette année à La Ferté Alais j’ai été agréablement surpris de l’importance de la participation de la Royale à ce meeting. L’organisation du défilé du 14 juillet doit dépendre de tellement de choses (et de gens) que cela ne doit pas être facile d’y insérer un truc en plus. D’ailleurs le défilé aérien est si rapide que je ne suis pas certain ce soit si grave que ça que cet avion n’y ait pas été « invité ».

  • ratel

    Adieu au Super Etendard !
    voila un vieux solide qui nous quitte!!!!! une bonne carrière le concernant . c’est ainsi.
    pour son dernier voyage , j’ai une pensée toute particulière pour tout les pilotes qui ont
    côtoyer ce super aéronef!!!!! bien amicalement à vous tous.

  • Jean-Loup FROMMER

    Adieu au Super Etendard !
    @ stanilas et Frédéric Lert
    son « Père », lors d’un meeting en 1973 sur l’ex- BAO 132 de Colmar-Meyenheim.
    Cordialement.
    Jean-Loup FROMMER

  • Jean-Marc

    Adieu au Super Etendard !
    Quelle tristesse…. c’est vraiment dommage de ne pas les avoir fait défiler une dernière fois à Paris pour le 14 Juillet !
    J’espère qu’ils ne finirons pas discrètement à la ferraille étant donné le nombre d’appareils du passé de l’aéronavale qui n’existent plus à cause de la très courte vue des
    différentes autorités de l’époque ! Quand je pense à la triste fin des Corsairs dans le parc à ferrailles de Cuers… et des Cruzes également j’ai presque la haine qui monte !!!
    Alors gardez ces SEM et pourquoi pas en faire voler un ou deux en meetings ??

    • montembault

      Adieu au Super Etendard !
      les Corsairs ont animé ma vie de marin sur le PA ARROMANCHES de 1963 à 1965!!
      Les Crusaders , nous avions éte en chercher une partie,toujours avec l’ARROMANCHES en 1964 à Norfolk(Virginie) Etats Unis!!
      Que de bons souvenirs!!

  • stanislas

    Adieu au Super Etendard !
    C’est curieux voilà plusieurs fois que vous parlez de cet avion en « laissant croire », selon moi, que l’Histoire a commencé avec le SEM. J’aimerais que l’on n’oublie pas qu’avant le Super Etendard il y a eu l’Etendard dont fut équipé le Clémenceau pratiquement au début de sa carrière. D’ailleurs je ne suis pas sûr qu’au premier coup d’oeil on puisse faire la différence entre ces deux avions.
    J’ai pu assister à bord du Clémenceau à une première en France, c’était le passage du mur du son par un avion -un Etendard- volant à quelques centaines de mètres au dessus de la mer.

    • Dominique de Champeaux

      Adieu au Super Etendard !
      Si, il est très facile au 1er coup d’oeil de différencier l’Etandard IV M du SEM. Comme dit dans l’article leurs nez sont différents.

      En revanche, ce qui m’étonne et m’attriste ait qu’il n’ait pas été considéré de leur faire effectuer leur dernier vol opérationnel au défilé du 14. Comme l’AA, qui avait retiré ainsi ses derniers Mirage F1 il y a deux ans, avec panache. À deux jours près….

    • Daniel

      Adieu au Super Etendard !
      Je veux simplement rajouter qu’à 2 jours près, cet avion qui a tant fait pour la France, aurait pu faire un vol d’adieu ce 14 juillet dans le ciel de Paris.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.