Accueil » Airbus sur les rangs pour le remplacement des CC-150 Polaris canadiens

Airbus sur les rangs pour le remplacement des CC-150 Polaris canadiens

Airbus annonce qu'il s’est qualifié comme soumissionnaire pour le projet ASTRV (Avion stratégique de transport et de ravitaillement en vol) auprès du gouvernement canadien. Le Canada veut remplacer la flotte d'avions ravitailleurs Airbus A310 MRTT multi rôles (CC-150 Polaris) de l'Aviation royale canadienne (ARC).

2.04.2021

Pour tenter d'imposer son A330 MRTT en remplaçant de l'A310 MRTT, met dans la balance l'expérience acquise par son ravitailleur multi rôles ainsi que son poids économique au Canada. © Airbus

Suite à  l'invitation à se qualifier publiée au début de l'année 2021, l'A330 MRTT (Multi Role Tanker Transport) d'Airbus a été identifié comme capable de répondre aux exigences du projet qui passe maintenant à l'étape suivante du processus d’approvisionnement. Une ébauche de projet d'appel d'offres est attendue au troisième trimestre 2021. Le programme ASTRV vise à remplacer la flotte d'avions ravitailleurs CC-150 Polaris de l'ARC par un aéronef multi rôles capable d'effectuer un large éventail de missions et de...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Gil Roy

chez Aerobuzz.fr
Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.