Accueil » Cognac, le véritable nid des aiglons

Cognac, le véritable nid des aiglons
premium

Après la fin des formations sur Alphajet à Tours, et en attendant l’arrêt prochain de celles de Cazaux, la base aérienne 709 de Cognac occupe désormais une place centrale dans la formation des pilotes de chasse et des navigateurs de combat français. Le Pilatus PC-21 monte en puissance.

23.09.2020

Rafale, PC-21 et Alphajet, ce dernier étant destiné à disparaitre. Même si le PC-21 gomme beaucoup des défauts de l’avion à hélice et apporte des progrès considérables sur le plan de l’avionique, il manquera tout de même la capacité aux stagiaires en fin de formation de tirer de l’armement air-sol. © Armée de l’air et de l’espace

Mercredi dernier, le 16 septembre 2020, la première promotion de pilotes formés sur PC21 était macaronnée à Cognac en présence du chef d’état-major de l’Armée de l’air et de l’espace. Il s’agissait tout à la fois d’un aboutissement et d’un commencement. Aboutissement, parce que cette cérémonie venait clore un premier chapitre long de cinq ans, avec dans l’ordre chronologique la sélection du PC-21 et de la co-entreprise F-Air 21 (qui réunit Babcock et Dassault Aviation) pour en assurer la...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

 

Identifiez vous pour voir le contenu !

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Frédéric Lert

chez Aerobuzz.fr
Journaliste et photographe, Frédéric Lert est spécialisé dans les questions aéronautiques et de défense. Il a signé une vingtaine de livres sous son nom ou en collaboration. Il a rejoint Aerobuzz en juin 2011. Au sein de la rédaction, Frédéric Lert est le spécialiste Défense et voilures tournantes.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.