Accueil » Défense » Cormoran 21 : l’ALAT double la mise

Cormoran 21 : l’ALAT double la mise

Une quinzaine d’appareils au Mali, 24 pour Cormoran et Baccarat, plusieurs autres gardés en réserve pour l’échelon national d’urgence et les entrainements qui ne cessent pas dans les régiments : l’ALAT a fort à faire pour remplir tous les contrats qui lui sont donnés… © Frédéric Lert/Aerobuzz

Dans le cadre de l’exercice Cormoran 21 qui se poursuit jusqu’au 15 octobre, l’aviation légère de l’armée de terre embarque simultanément sur deux portes-hélicoptères amphibies (PHA) avec 24 hélicoptères de sa 4ème brigade d’aérocombat. Une mobilisation exceptionnelle à laquelle Aerobuzz a pu assister depuis le PHA Tonnerre.

Il y a dix ans, l’ALAT défrayait la chronique pendant l’opération Harmattan en lançant des raids nocturnes audacieux depuis la mer contre les forces libyennes. Le retour d’expérience d’Harmattan irrigue toujours l’ALAT et on pourrait voir dans le déroulement de Cormoran 21 une façon de rejouer la guerre en Libye. Mais c’est en fait très différent : « nous sommes avec cet exercice à un niveau supérieur » expliquent les officiers de l’ALAT.

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

array(2) { [0]=> int(10) [1]=> int(1270) } array(0) { }

array(2) { [0]=> int(10) [1]=> int(1270) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.