Accueil » La Grande-Bretagne lance son système de combat aérien futur

La Grande-Bretagne lance son système de combat aérien futur

En ouverture du salon aéronautique de Farnborough, et à 9 mois du Brexit, le gouvernement de Theresa May est venu rassurer l’industrie aéronautique de défense en annonçant officiellement le lancement du programme britannique de système de combat aérien futur (SCAF pour les francophones, FACS pour les anglophones) bâti autour du chasseur de sixième génération baptisé Tempest.

16.07.2018

Une maquette à l'échelle 1 du Tempest de BAE Systems, pierre angulaire du SCAF britannique, est exposée au salon aéronautique de Farnborough. © MOD

En cette période tendue de Brexit, le nom Tempest renvoie évidemment à une époque où la Grande-Bretagne, bien qu’isolée, a su faire face à l’adversité. Le Hawker Tempest rappelle la capacité du Royaume-Uni à rassembler ses forces dans les moments cruciaux. Et dans ces temps de forte incertitude, il est important pour le gouvernement de redonner confiance au peuple… et aux industriels qui se posent beaucoup de questions. En conséquence, le ministre de la Défense a dévoilé au salon de Farnborough le projet de système de combat aérien du futur.

Trois mois seulement après le lancement du programme franco-allemand SCAF porté par Dassault et Airbus, la Grande-Bretagne se lance dans la course. Alors que le premier vise à remplacer les Eurofighter et les Rafale actuellement en service, entre 2035 et 2040, le second devra assurer la relève des Typhoon à partir de 2035. Dans les deux cas, il s’agit de garantir la souveraineté et le leadership technologique des pays engagés dans le secteur de l’aviation militaire au cours des prochaines décennies.

Le Tempest de BAE Systems tirant un missile Meteor de MBDA, deux partenaires du SCAF britannique. © MOD

De part et d’autre de la Manche, le SCAF se présente comme un système de systèmes associant un large éventail d’éléments interconnectés et interopérables, comprenant un avion de combat de nouvelle génération, des drones MALE (moyenne altitude, longue endurance), la flotte d’avions existants (qui sera encore en service après 2040), de futurs missiles de croisière et des drones évoluant en essaim. Le système complet sera connecté à un vaste périmètre d’avions de mission, de satellites, de systèmes de l’OTAN et de systèmes de combat terrestres et navals, avec lesquels il pourra opérer.

Deux milliards de Livres sterling vont être investis d’ici à 2025, à parts égales, par le gouvernement britannique et l’industrie. BAE Systems qui sera le maître d’œuvre du chasseur de sixième génération Tempest sera le chef de file. Rolls-Royce pour la motorisation, l’italien Leonardo pour les systèmes de guerre électronique et l’européen MBDA pour l’armement font d’ores et déjà parties de l’aventure.

Gil Roy

 

A propos de Gil Roy

chez Aerobuzz.fr
Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

5 commentaires

  • Grisez Ph

    ET BAE …ils ont confié le design de leur engin à un stagiaire ? Le TAUBE ( pigeon !) des années 20 était un peu comme ça …Mais il ne l’ont pas nommé Falcon ,c’est déjà ça !

  • Grisez Ph

    Rien compris …Tous les protos s’appellent Tempest , le successeur du Rafale aussi ? et ont des gueules différentes ..et .. .on fait cause commune avec la GB qui n’est plus bientôt dans l’UE , mais avec Trump qui chasse le cochonnet en Ecosse , Ecosse qui ne fera peut-être plus partie de la GB , ni de l’UE ???
    Non ,en fait ,j’ai compris ,mais j’ai peur .

  • Roulot

    La clé sera de comprendre les nouvelles guerres. Entre le terrorisme et la guerre des rues et la guerre des étoiles il y a un énorme gouffre sachant que la dissuasion passera par une avance technologique….bon vol

  • Thierry

    Euh, la vue d’artiste présentée comme étant celle d’un « Tempest de BAE Systems tirant un missile Meteor de MBDA » est en fait celle d’un F-35/JSF !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.