Accueil » L’US Air Force commande 6 avions Bombardier Global 6000 E-11A

L’US Air Force commande 6 avions Bombardier Global 6000 E-11A

L’US Air Force a conclu un contrat avec Bombardier portant sur une commande ferme immédiate d’un avion Global 6000, ainsi qu’un maximum de cinq autres avions Global 6000 (valeur totale potentielle de près de 465 millions $). Les avions d’affaires Global (E-11A) sont l’épine dorsale du programme Battlefield Airborne Communications Node (BACN) des Forces aériennes américaines.

3.06.2021

Un avion E-11A de l’US Air Force, version militaire du Global 6000 de Bombardier, sur la base aérienne de Hanscom, au Massachusetts, en juillet 2018. ©  Mark Herlihy / USAF

Depuis 2007, Bombardier a déjà livré à l’USAF quatre avions Global pour le programme BACN (Battlefield Airborne Communications Node), un relais aéroporté qui étend les portées de communication, établit le lien entre les radiofréquences et assure la « traduction » entre différents systèmes de communication incompatibles. Les avions BACN sont appelés E-11A par l’USAF. Cette nouvelle commande porte sur un avion ferme et cinq options. Le chantier de transformation de biréacteurs d’affaires en avions militaires de missions spéciales sera réalisé comme les précédents à Wichita (Kansas, USA). Le contrat a été passé à Learjet, filiale de Bombardier.

La version « Sentinel » du biréacteur d’affaires Global 6000 de Bombardier. © Bombardier Aeronautique

 

 

 

 

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Gil Roy

chez Aerobuzz.fr
Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

2 commentaires

  • Philippe Cauchi

    Incompréhensible que l’USAF commande des avions étrangers ici des Bombardier Global 500 alors que l’américaine Gulfstream offre un avion dans le même créneau.
    Incompréhensible alors que le gouvernement canadien du Libéral Justin Trudeau a éliminé le Boeing KC-46A Pegasus (choisi en passant par l’USAF, Heyl Ha avir et la JASDF) au profit de l’Airbus A330MRTT.
    Au Canada, aucun gouvernement n’émettra un RFP pour des aéronefs que Bombardier peut fournir……Il faut dire qu’il s’agit simplement d’une copie du système francais où les produits d’Airbus et de Dassault sont choisis sans appel d’offre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.