Accueil » Premiers contacts secs pour un H225M sur l’A400M

400

Profitez de tout Aerobuzz à vie pour 400€ seulement

J'en profite

Premiers contacts secs pour un H225M sur l’A400M

Airbus Military annonce que l’A400M a réussi les premiers contacts « secs », sans transfert de carburant, avec un H225M d’Airbus Helicopters. L’avionneur européen vient de s’enlever une belle épine du pied…

25.09.2019

La longueur des tuyaux de ravitaillement en vol à 120 pieds (40m) pour permettre à l’hélicoptère d’évoluer en dehors de la zone de turbulence de l'A400M. © DGA

La coïncidence est trop belle pour ne pas être soulignée : cette annonce intervient cinq jours après l’arrivée du premier KC-130J en France. Un avion acquis aux Etats-Unis pour palier l’impossibilité de l’A400M à ravitailler les hélicoptères. Les premiers essais conduits en 2015 sur l’A400M avaient entrainé quelques belles frayeurs pour l’équipage de l’hélicoptère, pris dans des turbulences de sillage excessives. La solution a donc été trouvée en portant la longueur des tuyaux de ravitaillement en vol à 120 pieds (40m) pour permettre à l’hélicoptère d’évoluer en dehors de la zone de turbulence.

Les images diffusées par DGA Essais en vol montrent le H225M au contact et un prototype du H160 en position d’attente. Cette présentation correspondait à une demande de levée de risque par la DGA, dans le cadre du programme HIL « Guépard », appareil qui sera également ravitaillable en vol. © DGA

Les essais conduits le 24 septembre 2019 avec sur un H225M et un équipage mixte Airbus Helicopters / DGA Essais en vol ont donc montré que la solution avancée était à priori la bonne. Les vidéos diffusées montrent que l’appareil est stable, qu’il se ravitaille sur l’aile gauche ou droite de l’avion. Les contacts se sont faits à la vitesse minimale de 105 kt, à des altitudes variant de 1.000 à 10.000 pieds. 51 contacts « secs » ont été réalisés au cours de quatre vols. Les premiers essais avec transferts de carburant sont attendus en fin d’année.

Frédéric Lert

 

A propos de Frédéric Lert

chez Aerobuzz.fr
Journaliste et photographe, Frédéric Lert est spécialisé dans les questions aéronautiques et de défense. Il a signé une vingtaine de livres sous son nom ou en collaboration. Il a rejoint Aerobuzz en juin 2011. Au sein de la rédaction, Frédéric Lert est le spécialiste Défense et voilures tournantes.

Un commentaire

  • VALADON

    Bonjour Mr Frédéric Lert et à l’équipe Aérobuzz.
    Juste un petit clin d’oeil …..
    Pour « le ravitaillement en vol des hélicoptères » la 1 ère traversée de l’Atlantique Nord en hélico HH-3E a nécessité 7 ravitaillements.
    Les ingénieurs d’Airbus devraient prendre des conseils au-près de ceux de Sikorsky.
    Je les ai vu en vol au salon de 1967.
    Sincères amitiés à tous.
    Christian Valadon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.