Accueil » Dépose minute » H2, mon amour

H2, mon amour

Cette fois, c'est parti ! Les études préliminaires s'affinent, les partenaires potentiels se font connaître et, surtout, des investissements se matérialisent. L'hydrogène est en passe de révolutionner l'aéronautique.

Le sujet est devenu central en Europe. Bien sûr, la prudence est de mise sur la place que l'hydrogène tiendra en 2050. Les carburants aéronautiques durables SAF ont un rôle à jouer. Si on veut...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

Un commentaire

array(2) { [0]=> int(4415) [1]=> int(9) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • par Laurent Altenburger

    bien vu! Chers amis journalistes et lecteurs d‘Aerobuzz.fr, je vous invite à faire un tour à notre stand sur le Salon AERO à Friedrichshafen entre le 26 et 30 avril afin de toucher à nos prototypes à propulsion hybride hydrogène. First Flight 2023. http://www.apus-zero.de

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

array(2) { [0]=> int(4415) [1]=> int(9) } array(0) { }

array(2) { [0]=> int(4415) [1]=> int(9) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.