Accueil » Airbus Helicopters ne peut plus tout miser sur l’UH-72 Lakota

Airbus Helicopters ne peut plus tout miser sur l’UH-72 Lakota

Deux hélicoptères UH-72 Lakota de l'US Army survolant la statue de la Liberté à New York : le symbole de la réussie d'Airbus Helicopters aux USA. © Airbus Helicopters

Il y a quelques semaines, Airbus Helicopters annonçait triomphalement que la flotte des 460 hélicoptères militaires UH-72 Lakota avait franchi la barre du million d'heures de vol. Quinze ans après la mise en service du premier Lakota au sein de l'US Army, s'il peut légitimement se féliciter de la réussite de son hélicoptère et de sa stratégie industrielle, Airbus Helicopters doit se ressaisir pour conserver ses acquis sur le marché nord-américain. Leonardo est en embuscade et marque des points.

Journée historique le 30 juin 2006 : deux ans après le lancement d’un appel d’offre et à l’issue d’un programme de sélection mené tambour battant, le Département de la défense américain (DoD) annonce son choix en faveur de l’EC-145, qui s’appellera désormais UH-72 dans la nomenclature du Pentagone. Eurocopter gagne donc la compétition pour la fourniture de l’hélicoptère utilitaire léger de nouvelle génération (LUH) de l’US Army.

L’US Army réclamait en effet un appareil biturbine léger disponible rapidement « sur étagère...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(3) { [0]=> int(10) [1]=> int(11) [2]=> int(1270) } array(0) { }

array(3) { [0]=> int(10) [1]=> int(11) [2]=> int(1270) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.