Accueil » Robinson et Guimbal rivalisent d’innovations pour redresser leurs ventes

Robinson et Guimbal rivalisent d’innovations pour redresser leurs ventes
premium

L’année 2019 a été difficile pour Hélicoptères Guimbal et Robinson Helicopter. Le provençal et le californien souffrent ensemble d’un marché de l’hélicoptère d’entrainement déprimé. Ils n'en demeurent pas moins remarquablement combatifs comme en témoignent les optimisations des modèles existants et les options nouvelles qui ouvrent de nouveaux marchés.

7.02.2020

Le premier Cabri équipé du support de caméra à l’avant a été acquis par Precision Helicopters, distributeur de Hélicoptères Guimbal aux Etats-Unis, pour ses contrats de surveillance des lignes à haute tension, un marché visé par les drones. © Frédéric Lert/Aerobuzz.fr

L’année 2019 a été la plus mauvaise pour Robinson depuis bien longtemps, avec la livraison de seulement 196 appareils : 19 R22, 54 R66 et 123 R44 (toutes versions confondues). C’est une centaine de moins par rapport à 2017 et 2018, quand l’hélicoptériste tutoyait les 300 ventes annuelles. « Le marché a été très calme depuis 2018 » reconnaît Kurt Robinson, rencontré à l’occasion du salon Heli Expo 2020 qui se tenait à Anaheim (Californie). « La faute en...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

  Identifiez vous pour voir le contenu !

A propos de Frédéric Lert

chez Aerobuzz.fr
Journaliste et photographe, Frédéric Lert est spécialisé dans les questions aéronautiques et de défense. Il a signé une vingtaine de livres sous son nom ou en collaboration. Il a rejoint Aerobuzz en juin 2011. Au sein de la rédaction, Frédéric Lert est le spécialiste Défense et voilures tournantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.