Accueil » A Tarbes, j’ai rencontré des ingénieurs Airbus heureux

A Tarbes, j’ai rencontré des ingénieurs Airbus heureux
premium

Dans le cadre du programme BLADE (Cleansky), Airbus s’apprête à explorer le comportement en vol d’un profil d’aile laminaire. Un A340-300 a été équipé de deux ailes en une. Le premier vol prévu fin septembre 2017 sera un plongeon dans l’inconnu comme l’industrie aéronautique n’en a plus connu depuis des décennies. Les ingénieurs et les pilotes d’essais qui participent depuis 2008 à ce programme n’en peuvent plus d’attendre. Ils ont conscience de vivre une aventure qui ne semblait plus possible à l’ère du numérique et de la simulation.

6.09.2017

A340 BLADE aile gauche complete

« Le seul moyen pour comprendre comment se comporte un profil laminaire naturel est de fabriquer un aile et de la faire voler », résume Thierry Fol, le responsable des Flight Lab d’Airbus, ces bancs d’essais volants sur lesquels le constructeur teste des briques technologiques. Le sujet d’étude en cours est de loin le plus ambitieux de tous ceux qui ont été réalisés depuis sept ans, c’est-à-dire depuis la mise en place du premier Flight Lab. Il porte sur le comportement d’un...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Gil Roy

chez Aerobuzz.fr
Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.