Accueil » Airbus atteint son objectif de 800 livraisons

Airbus atteint son objectif de 800 livraisons

Même sans le coup de pouce de Bombardier (20 A220 livrés), Airbus a établi un nouveau record absolu de livraisons d’avions en 2018 nettement au-dessus des 718 de 2017. En revanche, les commandes sont en baisse (747 contre 1.109), mais les cadences de production en forte hausse.

9.01.2019

En décembre 2018, Airbus a enregistré deux commandes outre-Atlantique pour un total de 120 A220-300. © Airbus

Airbus se rapproche de Boeing. L’américain a livré 806 avions en 2018 contre 800 pour l’européen qui depuis juillet intègre à ses propres résultats les livraisons de C-Series (rebaptisés C220) produits par Bombardier à Mirabel au Canada.

Les livraisons 2018 comprennent :

  • 20 A220 (depuis que l’appareil a été intégré à la gamme Airbus en juillet 2018) ;
  • 626 appareils de la famille A320 (contre 558 en 2017), dont 386 A320neo (contre 181 
NEO en 2017) ;
  • 49 A330 (contre 67 en 2017), dont les trois premiers A330neo ;
  • 93 A350 XWB (contre 78 en 2017) ;
  • 12 A380 (contre 15 en 2017).

Pour atteindre ce record, les équipes d’Airbus et l’ensemble des sous-traitants, des équipementiers et d’une façon plus générale des fournisseurs du constructeur européen, a réalisé de véritables exploits industriels et organisationnels. Le programme A320 devrait atteindre une cadence de 60 appareils par mois d’ici à mi-2019. Quant au programme A350, il a atteint la cadence visée de 10 appareils produits par mois.

En termes de ventes, Airbus a enregistré 747 commandes nettes en 2018 contre 1.109 en 2017. Fin 2018, le carnet de commandes d’avions commerciaux d’Airbus atteignait un nouveau record pour l’industrie de 7.577 appareils, dont 480 A220, contre 7.265 fin 2017.

Gil Roy

 

 

A propos de Gil Roy

chez Aerobuzz.fr
Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.