Accueil » Flydubai commande 225 Boeing 737Max

Flydubai commande 225 Boeing 737Max

Flydubai a déjà pris livraison de 3 737Max-8 faisant partie d'une première commande de 75 737Max. 50 des 175 737Max de la nouvelle commande seront des 737Max-10. © Boeing

Au salon aéronautique de Dubaï (12-6 novembre 2017), Boeing continue d’engranger les commandes… et les milliards de dollars.

Le dernier contrat en date a été dévoilé par Boeing peu de temps après l’annonce faite par Airbus de la signature de la commande historique de 430 A320neo passée par l’américain Indigo Partners. Pour Boeing aussi, le qualificatif « historique » peut s’appliquer, puisque cet accord passé entre le constructeur américain et Flydubai porte sur 225 737Max (175 fermes et 50 options) et sa valeur est estimée à 27 milliards de dollars (prix catalogue).

Flydubai, Emirates, Alafco

Cette commande fait suite à une...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

Un commentaire

array(2) { [0]=> int(9) [1]=> int(3) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • après la giga commande d’Airbus A 320 neo, cette mega confirmation de Boeing 737 Max ne constitue pas seulement une victoire de l’un ou l’autre, ou de l’un sur l’autre des constructeurs.
    Mais elles confirment pour longtemps la suprématie du concept low cost qui faisait encore sourire il y a peu nos compagnies traditionnelles et nos autorités,
    et qui les fait aujourd’hui rire jaune, même si les marchés chinois et moyen-orientaux « camouflent » encore par leur importance la défaite des opérateurs du vieux monde, sans dissimuler leurs faillites à venir. Dont ce n’est pas un coup de Joon qui les sauvera!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(2) { [0]=> int(9) [1]=> int(3) } array(0) { }

array(2) { [0]=> int(9) [1]=> int(3) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.