Accueil » Wright sur la piste de la pile aluminium-air

Wright sur la piste de la pile aluminium-air

La première étape pour Wright est de faire voler un quadriréacteur BAe 146 avec un moteur électrique puis 4 en 2025. © Wright Electric

La start-up nord-américaine Wright Electric ambitionne de commercialiser en 2030 un avion de 100 places zéro-carbone, le Wright 1. La start-up a procédé aux premiers tests de son moteur de 2 MW qui devrait dans un premier temps équiper un BAe 146. Dans son projet, Wright ouvre la discussion avec la communauté aéronautique pour recueillir son avis sur deux procédés de stockage d'énergie.

Et si la solution pour l’avion électrique de demain passait par l’aluminium ? Face à de nombreux projets mettant en œuvre des piles à combustibles à hydrogène, la start-up Wright Electric se pose la question d’une pile aluminium-air.

Si elle n’écarte pas l’hydrogène, elle lance toutefois un appel à la communauté aéronautique internationale pour l’aider à trancher et à faire le choix final de la technologie qui embarquera à bord de son futur monocouloir d’ici 5 ans.

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(2) { [0]=> int(9) [1]=> int(1270) } array(0) { }

array(2) { [0]=> int(9) [1]=> int(1270) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.