Accueil » Transport Aérien » Les A350-900 de Thaï Airways à la conquête de l’Europe

Les A350-900 de Thaï Airways à la conquête de l’Europe

La compagnie thaïlandaise Thaï Airways a réceptionné le 14 juillet son cinquième A350-900, qu'elle destine particulièrement aux liaisons entre Bangkok et l'Europe. Thaï Airways prépare l'avenir qui prédit un succès grandissant pour la destination Thaïlande, et modernise peu à peu sa flotte. 

Thaï Airways a reçu son 5ème A350-900. Reste encore à Airbus à en livrer 7 à la compagnie thaïlandaise © Fabrice Morlon / Aerobuzz.fr

Chaque jours, ce sont plus de 55.000 personnes qui arrivent de destinations au long cours à l’aéroport international de Bangkok-Suvarnabhumi. Et ce n’est pas fini : les projections estiment que le trafic vers les destinations de l’Asie-Pacifique vont tripler d’ici à 2035. La compagnie nationale thaïlandaise Thaï Arways surfe littéralement sur le succès de cette destination et se prépare peu à peu à l’augmentation de la demande, déjà palpable en Europe. Elle s’est ainsi lancée dans un grand chantier de modernisation et de réaménagement de sa flotte, avec l’acquisition notamment de douze A350-900, dont huit en leasing.

La compagnie Thaï Airways a réceptionné son cinquième A350-900 Le 14 juillet dernier © Fabrice Morlon / Aerobuzz.fr

Un A350 pour Bruxelles

Ainsi, les taux de remplissage dépassent les 90% sur la ligne Paris-Bangkok déservie par l’un des six A380 détenus par la compagnie. Il en est de même pour la Belgique, au départ de Bruxelles avec un 777-300ER. C’est cet appareil qui sera remplacé par l’A350-900 livré le 14 juillet au départ des installations d’Airbus.

Le nouvel A350 XWB remplacera le Boeing 777-300ER sur la ligne Bruxelles-Bangkok © Fabrice Morlon / Aerobuzz.fr

La famille s’agrandit

Loin de la grande cérémonie orchestrée lors de la livraison du premier A350 à Thaï Airways en août 2016, l’excitation était toutefois palpable au centre de livraison d’Airbus à Toulouse-Blagnac. « C’est toujours un grand moment que de recevoir un nouvel appareil » s’enthousiasme Usanee Sangsingkeo, PDG de la compagnie thaïlandaise, « c’est comme un nouveau membre de la famille qui nous rejoindrait. »

321 passagers pourront prendre place à bord de ce nouvel A350, dès Le 1er août 2017, sur la ligne Bruxelles-Bangkok © Fabrice Morlon / Aerobuzz.fr

L’avion idéal pour l’Europe

Ce nouveau membre de la flotte de Thaï Arways, qui compte désormais 78 appareils, est donc un cinquième A350-900 identique aux précédents, avec 32 sièges business et 289 sièges en classe économique. « L’A350 est l’appareil idéal pour une liaison vers l’Europe » s’enthousiasme Viruj Ruchipongse, directeur général de Thaï Airways pour la France et le Bénélux, qui poursuit : « avec cet appareil, nous allons pouvoir réaliser prochainement un vol par jour entre Bruxelles et Bangkok. »

Comme pour les quatre précédents A350, la classe école compte 289 sièges et la classe business 32 © Fabrice Morlon / Aerobuzz.fr

Après deux semaines de tests, le nouvel arrivé dans la flotte démarrera les vols commerciaux le 1er août prochain, destination Bruxelles. Un sixième A350-900 sera livré avant la fin de l’année, qui est déjà programmé pour la déserte de Londres-Heathrow.

Augmentation de la flotte

Thaï Arways, qui possède majoritairement des avions Boeing (50 sur les 78 à ce jour), reste toutefois fidèle à Airbus depuis 1977.

« L’objectif est de doter la compagnie d’avions plus sobres en carburant face à la flambée des prix » explique Nuttavika Tamthai, responsable de la communication de la compagnie,  qui précise : « nous allons par exemple retirer progressivement les dix 747-400 de la flotte qui serviront au cargo, lui aussi en forte augmentation. »

A l’image de Thaï Airways, l’aéroport de Bangkok-Suvarnabhumi se développe. Complètement engorgé par plus de 50 millions de voyageurs annuels, l’état, majoritaire à 51%, a entrepris des travaux pour la création d’un nouveau terminal qui pourra accueillir 60 millions de passagers © Fabrice Morlon / Aerobuzz.fr

Airbus… et Boeing

Outre les sept A350-900 qui restent à livrer, Thaï Arways va mettre en service à la fin de l’année deux 787-9 Dreamliner, en leasing, sur des destinations d’Asie-Pacifique. Elle envisage par ailleurs de commander une trentaine d’avions pour remplacer ceux, comme les 747-400, plus anciens et plus gourmands. Airbus et Boeing seraient déjà consultés.

Fabrice Morlon

La Fondation Airbus et Thai Airways ont organisé un vol de bienfaisance à l’occasion de la livraison du nouvel A350 XWB, qui a convoyé des fournitures scolaires destinées aux enfants issus de milieux défavorisés. © Airbus

A propos de Fabrice Morlon

Après des études de lettres, Fabrice Morlon s’oriente vers le journalisme. Il a fondé en 2013, Airia Editions, agence d’éditions spécialisée dans l’aéronautique. Pilote privé, il a rejoint la rédaction d’Aerobuzz, début 2013. Fabrice Morlon a, principalement, en charge l’aviation légère, l’avionique et les équipements.
Journaliste chez Aerobuzz.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protection anti-spam *

Bannière Tbm910

Sur Facebook

cfc