Accueil » Accident mortel d’un avion ATR 72-200 en Iran

Accident mortel d’un avion ATR 72-200 en Iran

Un biturbopropulseur ATR 72-200 de la compagnie iranienne Aseman Airlines s’est écrasé sur le mont Dena (Iran) avec 60 passagers à bord et 6 membres d’équipage. Le crash a eu lieu vers 8h45 (heure locale), dimanche 18 février 2018.

18.02.2018

L'ATR 72-200 d'Aseman Airlines (vol EP-3704) s'est écrasé sur le mont Dena, dans le sud-ouest de l'Iran. © Google map.

L’ATR 72-200 (numéro de série 391) assurait le vol EP-3704 d'Aseman Airlines. Il a décollé de l’aéroport Mehrabad de Téhéran vers 8h00 heure locale (4h30 GMT) à destination de Yasuj (province d’Ispahan) dans le sud-ouest de l’Iran. Il s’est écrasé, trois quarts d'heure plus tard, dans le massif montagneux de Zagros, plus précisément sur le mont Dena, situé à 25 km de sa destination. L’avion avait probablement déjà entamé sa descente. Les autorités locales font état de mauvaises conditions météorologiques,...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Gil Roy

chez Aerobuzz.fr
Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

Un commentaire

  • Arès

    Piqûre de rappel :  » Le transport aérien progresse comme ce funambule qui a conscience qu’à chaque instant l’équilibre peut être rompu, d’où son extrême concentration. Chaque pas le rapproche de son but. Chaque vol peut tout remettre en question.  » Article de Gil ROY, du 02/01/2018.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.