Accueil » Bordeaux, l’aéroport aux trois bases low cost

Bordeaux, l’aéroport aux trois bases low cost

En 2018, avec +9,3% de passagers en plus, l’aéroport de Bordeaux a enregistré sa neuvième année consécutive de croissance. Le trafic low cost (+22,1%) contribue à hauteur de 80% de cette croissance annuelle, hors Paris (-17,3%).

14.01.2019

Aéroport de Bordeaux-Mérignac a décidé d'investir 140 M€ sur les cinq ans à venir pour adapter ses infrastructures dépassées par la croissance du trafic qui a doublé depuis 2009. © ADBM

La desserte de Paris a encore perdu 263.000 passagers en 2018, soit un recul de -17,2%. Le trafic est tombé à 1.257.573 passagers, soit 18,5% du trafic total. Air France refuse de s’effacer devant le défi que représente la ligne ferroviaire à grande vitesse ; la navette Paris-Orly continue d’opérer ses 10 fréquences journalières, en plus des 6 fréquences quotidiennes vers Paris Charles-de-Gaulle. Si les lignes parisiennes ont perdu 263.000 passagers en un an, l’aéroport en a globalement gagné 839.000 dont 80%...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Gil Roy

chez Aerobuzz.fr
Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

Un commentaire

  • GODAIN

    Chic !! en taxant le kérosène à 50€ l’ hectolitre, on devrait obtenir une somme rondelette pour financer la transition énergétique et le gouvernement nous laisserait tranquille concernant les taxes sur l’essence et le gasoil!!!
    A quand les avions commerciaux électriques qui ne feraient pas de bruit et ne pollueraient pas!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.