Accueil » Comment les slots d’Aigle Azur ont été redistribués

Comment les slots d’Aigle Azur ont été redistribués

Suite à la liquidation d’Aigle Azur, en septembre 2019, les créneaux horaires ont été répartis entre les compagnies intéressées. Il y avait en fait 10.000 créneaux pour plus de 230.000 demandes. La Cohor a appliqué le règlement communautaire.

11.12.2019

Les 10.000 créneaux horaires d'Aigle Azur ont été redistribués par la Cohor à 9 compagnies. © Aigle Azur

Compte tenu des contraintes imposées à Paris-Orly, quand Aigle Azur a cessé ses activités, de nombreuses compagnies se sont déclaré intéressées par les 10.000 créneaux libérés. La Cohor, l’association pour la coordination des horaires, qui avait en charge la redistribution, a recensé plus de 230.000 demandes. C’est elle qui a distribué les précieux slots selon une règle précise que Eric Herbane, le directeur de la Cohor, explique dans l’entretien qu’il nous a accordé.

Au final, Hop, Air France, Lufthansa, Wizz Air ou EasyJet UK considérés comme « nouveaux entrants » figurent parmi les mieux servis avec un total de 5.110 créneaux. Lufthansa a reçu 1.460 créneaux, pour l’ouverture de deux vols quotidiens vers Munich. Hop ! en a reçu 1.460 également, pour l’ouverture de deux vols quotidiens vers Francfort. Wizz Air en a reçu autant, pour l’ouverture d’un vol quotidien vers Budapest et un autre vers Sofia. EasyJet enfin, en a reçu 730, pour un vol quotidien vers Glasgow.

Air Caraïbes, Corsair, Transavia ou la Compagnie, pour les transporteurs déjà installés à Orly, se partagent le reste de ces slots. ASL, ex-Europ AirPost, qui espérait récupérer des créneaux sur l’Algérie, n’a rien obtenu.

Les compagnies qui ont bénéficié des créneaux d’Aigle Azur doivent les utiliser plus de 80% du temps. Dans le cas contraire, ces créneaux retomberont dans ce que l’on appelle « un pool » avant d’être redistribués. Bien qu’en Europe, le créneau horaire soit gratuit, à Londres Heathrow, des slots se sont échangés pour plus de 26 millions d’euros.

Frédéric Beniada

Retrouvez nous en podcast et vidéo

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.