Accueil » Jusque-là, la guerre en Ukraine a un impact réduit sur le transport aérien

Jusque-là, la guerre en Ukraine a un impact réduit sur le transport aérien

Pandémie, contexte géopolitique, hausse du pétrole.. même si l'envie de voyager est forte selon IATA, le ciel a du mal à s'éclaircir pour le transport aérien mondial... © Zurich Airport

Les vols entre le reste du monde et la Russie, dont l'espace aérien est fermé aux compagnies occidentales, ne représentant que 1,3% du trafic mondial, l'impact de la guerre et des sanctions économiques reste relativement limité sur l'Europe selon l'IATA . En revanche, la hausse du pétrole (+121% en un an) ne laisse rien présager de bon pour les mois à venir...

Au 25 mars 2022, 36 pays principalement de l’UE, le Royaume-Uni et les États-Unis, étaient fermés aux compagnies aériennes russes. En riposte, l’espace aérien Russe a lui aussi été interdit, alors que la Moldavie et l’Ukraine sont totalement fermés, et partiellement pour le ciel de Biélorussie.

Selon l’IATA, ces sanctions bilatérales n’ont pas impacté la majorité des 27, relativement peu exposés aux marchés russes et ukrainiens. En 2021, le trafic aérien international à destination et en provenance de la Russie représentait...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(2) { [0]=> int(1270) [1]=> int(3) } array(0) { }

array(2) { [0]=> int(1270) [1]=> int(3) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.