Accueil » La FAA cloue les Boeing 787 au sol

La FAA cloue les Boeing 787 au sol

Suite à un nouvel incident survenu le 15 janvier 2013 au Japon, la FAA (Federal aviation administration) impose l’arrêt de l’exploitation des 787 immatriculés aux USA.

17.01.2013

Le 15 janvier 2013, un Boeing 787 Dreamliner de All Nippon Airways (ANA), opérant un vol intérieur au Japon, a effectué un atterrissage d’urgence à la suite d’un dégagement de fumée à l’intérieur de l’appareil. Dans la foulée, ANA et Japan Airlines (JAL) ont décidé l’arrêt de l’exploitation de leur 787. Les deux compagnies japonaises ont ainsi précédé de quelques heures la décision de la FAA qui, le 16 janvier 2013, a émis une consigne de navigabilité d’urgence (Emergency Airworthiness Directive). Tous les 787-8 immatriculés aux USA ne peuvent plus voler tant que le problème lié aux batteries n’aura pas été résolu.

Si, United Airlines qui opère six 787, est la seule compagnie directement concernée par cette AD (Airworthiness Directive), il est évident que l’ensemble des transporteurs exploitant des 787 et leurs administrations de tutelles, ne peuvent pas ignorer cette situation. Il s’agit d’ANA, JAL, Air India, Ethiopian Airlines, LAN, LOT, United et Qatar Airways.

L’administration indienne de l’aviation civile a également décidé de clouer au sol les 787 d’Air India. La compagnie chilienne LAN a pour sa part retiré du service ses trois 787. En revanche, au même moment, la compagnie polonaise LOT, a maintenu son premier vol transatlantique, le 16 janvier. Toutefois, il est fort probable que l’EASA ne tarde pas à suivre la FAA.

Boeing a livré 51 Dreamliner. Juste avant ce nouvel épisode, la FAA avait lancé un vaste audit sur l’organisation de production du 787 par Boeing.

Gil Roy

Actualisation

Déclaration de LOT Polish Airlines au sujet des Boeing 787 Dreamliner

– Suite à la directive de navigabilité (Airworthiness Directive) émise par la FAA au sujet des Boeing 787, LOT Polish Airlines informe que la compagnie a décidé de cesser temporairement toute opération avec ce type d’appareil. Actuellement, les deux Boeing 787 opérés par LOT sont cloués au sol jusqu’à nouvel ordre, et les appareils vont être vérifiés à nouveau par les équipes techniques. Les vols long-courriers seront assurés en Boeing 767, à l’exception du vol de ce jour (17 janvier 2013) vers Pékin, qui est annulé.

A propos de Gil Roy

chez Aerobuzz.fr
Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

4 commentaires

  • dvr

    La FAA cloue les Boeing 787 au sol
    rentabilité à tout prix,mondialisation à tout va,actionnaires dictateurs,voilà où cela méne.Il serait temps de poser les valises et de réfléchir un peit peu,juste ub petit peu!

  • michael tolini

    La FAA cloue les Boeing 787 au sol
    Eh oui Pax, il existe une grande difference entre la FAA et l’EASA qui est plus ou moins « aux ordres ».

  • Pax concerné

    La FAA cloue les Boeing 787 au sol
    La FAA fait le travail pour le quel elle est mandatée.

    Et si la DGAC avait fait pareil avec les sondes Thales reconnue comme défectives bien avant le vol AF # 447…? Et les pneus du Concorde bien avant Gonesse…? )

    Total de 316 pax et 21 membres d’équipages, plus 4 personnes au sol sacrifiés.

  • Axel Bergman

    La FAA cloue les Boeing 787 au sol
    Pas terrible pour Boeing comme pub…
    De tels incidents peuvent ils remettre en cause des commandes ???
    En esperant qu’ Airbus ne rencontre pas les memes problemes avec le futur A-350…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.