Accueil » Les compagnies aériennes « déconfinent » leurs pilotes de ligne

Les compagnies aériennes « déconfinent » leurs pilotes de ligne
premium

Le maintien des compétences relève de la responsabilité des pilotes. Pas facile quand toute la flotte a été clouée au sol plusieurs semaines et que la reprise est laborieuse. Comment les compagnies s'organisent pour assurer le redémarrage ? Deux exemples : la régionale Chalair et la long-courrier Air Caraïbes.

7.07.2020

Même sans être aux commandes d'un avion pendant des semaines, les pilotes de Chalair et Air Caraïbes ont bénéficié des programmes de maintien des compétences, de manière à reprendre les vols en toute sécurité. © Chalair Aviation

Lorsque le gouvernement français a annoncé le confinement de la population, l'autorité de l'aviation civile, la DGAC, a rapidement assoupli la réglementation en vigueur en matière de validité des qualifications et du médical de classe 1. Toutefois, l'Aircrew, la réglementation européenne, précise qu'un pilote doit effectuer trois décollages et trois atterrissages dans les 90 jours de manière à pouvoir exploiter un avion transportant des passagers et jouir pleinement des privilèges de sa qualification. D'autre part, une pratique régulière assortie d'un...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

 

Identifiez vous pour voir le contenu !

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Fabrice Morlon

chez Aerobuzz.fr
Après des études de lettres, Fabrice Morlon s’oriente vers le journalisme. Il a fondé l'agence de communication Airia en 2013. Pilote privé, il a rejoint la rédaction d’Aerobuzz, début 2013. Fabrice Morlon a, principalement, en charge l’aviation légère, l’avionique et les équipements.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.