Accueil » Marseille-Provence mise sur le low cost et l’international

Marseille-Provence mise sur le low cost et l’international
premium

Le premier aéroport français à s’être doté d’un terminal low cost en 2006, poursuit la modernisation de ses infrastructures et surtout leur extension. Marseille-Provence a entrepris d’investir 500 M€ avant 2026 pour s’adapter aux grandes évolutions du transport aérien, notamment aux nouvelles exigences qualitatives des compagnies à bas coûts et à la montée en puissance du long courrier. MP2 va être agrandi et une nouvelle jetée internationale va être créée.

19.12.2016

L'aéroport Marseille-Provence affiche la couleur. © AMP

Pour ne pas se retrouver en porte-à-faux avec la loi, Marseille-Provence a inventé MP2, le concept de « terminal à services simplifiés ». Mis en service en 2006, il a fait école à Lyon et à Bordeaux, et il a surtout abrité de 2007 à 2011 une base de Ryanair, jusqu’à ce que le SNPL Air France boute l’irlandaise hors de MP2. Condamnée par la justice française, Ryanair est sortie par la porte et rentrée par la fenêtre. En 2015, alors que le...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

 

Identifiez vous pour voir le contenu !

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Gil Roy

chez Aerobuzz.fr
Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.